Chemin de navigation

Budget 2013: cap sur la croissance - 27/04/2012

Le projet de budget 2013 proposé par la Commission s'élève à 138 milliards d'euros, soit 6,8 % de plus qu'en 2012. Cette augmentation répond au souhait des États membres de renforcer les investissements favorables à la croissance.

La Commission propose de concentrer les investissements sur les domaines les plus susceptibles de dynamiser la croissance et de créer des emplois.

Ainsi, des ressources supplémentaires seront consacrées à des secteurs tels que la recherche, l'éducation, la formation, l'énergie et les réseaux de transport, de même qu'au renforcement de la compétitivité européenne. La hausse prévue tient aussi au fait que les programmes en cours ont besoin de fonds supplémentaires.

La facture de nombreuses infrastructures — telles que les ponts, les lignes de chemin de fer et les autoroutes construits pour connecter l'Europe et renforcer sa compétitivité — arrive à échéance en 2013. Les États membres ont pris ces engagements dans le cadre des budgets précédents et la Commission est légalement tenue de les respecter.

Toutefois, le projet de budget prévoit à l'avenir un gel des dépenses pour ce type de projets à long terme: la hausse des dépenses ne dépassera pas le niveau de l'inflation. Cela signifie que les États membres ne devront pas dépenser plus pour les futurs budgets.

La Commission cherche aussi, autant que possible, à faire des économies, notamment en réduisant le budget des programmes moins efficaces et en prévoyant une diminution d'1 % des effectifs de l'administration européenne.

L'essentiel du budget de l'UE 2013 English financera des programmes fournissant une aide directe aux citoyens. Ainsi, il prévoit d'augmenter les ressources d'un fonds aidant les chômeurs et les personnes risquant de perdre leur emploi à trouver des financements pour créer leur propre entreprise.

À quoi sert le budget de l'UE

Le budget répond aux besoins de l'ensemble des Européens. Nous bénéficions tous de cette mise en commun des ressources dans des domaines où les pays de l'UE ont intérêt à travailler ensemble. Il est beaucoup plus économique et efficace de répondre aux enjeux actuels par une action coordonnée, plutôt qu'en déployant 27 fois les mêmes efforts, chacun de son côté.

Ainsi, de nouvelles institutions européennes ont été créées l'année dernière pour aider les États membres à mieux réguler le secteur des services financiers. De même, une meilleure connexion entre les réseaux énergétiques des pays de l'UE aidera à garantir notre sécurité énergétique et à maintenir les prix de l'énergie au niveau le plus bas possible pour les consommateurs.

94 % du budget de l'UE est destiné aux régions, aux villes, aux entreprises, aux scientifiques et aux citoyens européens, et la moitié vise à créer de la croissance et des emplois. Les 6 % restants servent à financer le fonctionnement des institutions européennes.

Étape suivante

Les États membres et le Parlement européen doivent maintenant parvenir à un accord sur la proposition de budget.

En savoir plus sur le budget de l'UE

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles