Chemin de navigation

Priorité à la relance économique - 02/09/2011

Une meilleure gouvernance économique, une nouvelle aide à la Grèce et une réforme du secteur bancaire: telles sont les principales mesures qui doivent être mises en œuvre pour favoriser la relance économique et la création d'emplois.

José Manuel Barroso, président de la Commission, a invité les dirigeants de l'Union européenne à prendre rapidement des mesures visant à stimuler la relance économique et à maîtriser les dépenses publiques. Il a également insisté sur la nécessité d'un nouveau programme d'aide à la Grèce et de nouvelles réformes du secteur bancaire.

Les mesures proposées sont axées sur les points suivants:

  • une meilleure gouvernance économique: un accord sur un ensemble de propositions English permettrait de mieux surveiller les politiques budgétaires, de maîtriser la dette publique et d'améliorer la viabilité budgétaire;
  • le renforcement du fonds de la zone euro destiné à aider les pays en difficultés financières: les États membres devraient appliquer l'accord du 21 juillet English et adopter les mesures législatives nécessaires, afin que le fonds devienne un mécanisme permanent de lutte contre les crises financières;
  • la Grèce: la mise en place d'un nouveau programme d'aide associant le secteur privé progresse. Un groupe de travail créé en juillet examine les possibilités d'encourager les investissements dans le pays grâce aux fonds régionaux de l'Union européenne;
  • la réforme du secteur bancaire de l'Union: les propositions portent notamment sur l'amélioration de la surveillance des instruments financiers tels que les produits dérivés, le renforcement des règles en matière d'opérations d'initiés et de manipulations de marchés, et la création d'un cadre applicable aux banques défaillantes.

M. Barroso a déclaré que l'Europe avait agi de manière résolue pour recapitaliser ses banques. Les États membres sont en train de prendre des mesures pour forcer les banques fragiles à assainir leurs finances après les tests de résistance English réalisés au mois de juillet.

Au plan international

L'Union européenne proposera une taxe européenne sur les transactions financières lors du sommet du G-20 qui se déroulera à Cannes les 3 et 4 novembre. Cette taxe contribuerait au financement du budget 2014-2020 proposé par l'Union, et qui est axé sur les investissements en faveur de la croissance et des emplois.

M. Barroso a indiqué en outre que l'Union allait continuer à jouer un rôle central dans la fourniture d'aide humanitaire en Libye et l'aide à la transition démocratique du pays.

L'allocution de M. Barroso

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles