Chemin de navigation

Présidence belge: priorité à l'action - 01/07/2010

Logo de la présidence belge © eu2010.be

Succédant à l’Espagne, la Belgique assume la présidence tournante du Conseil de l’Union européenne à partir du 1er juillet. Elle a présenté un programme ambitieux pour le second semestre de 2010.

Le programme de travail belge pour les six prochains mois s’aligne sur celui du «trio de présidences» que le pays forme avec l’Espagne et la Hongrie. La Belgique veut avant tout assurer la mise en œuvre du traité de Lisbonne, entré en vigueur en décembre dernier, qui simplifie la prise de décision dans l’Union européenne.

Au cours de la présidence espagnole, la chute de l’euro et l’aggravation des déficits publics ont secoué l’Europe. La nouvelle présidence souhaite rétablir la croissance et améliorer la gouvernance économique. Le programme belge prévoit aussi la création d’une nouvelle structure européenne de surveillance des marchés financiers. Voir le programme complet de la présidence belge.

État fédéral de plus de 10 millions d’habitants, la Belgique travaille actuellement à la formation de son nouvel exécutif. Son accession à la présidence tournante du Conseil de l’Union dans ces conditions a soulevé quelques inquiétudes. Toutefois, son Premier ministre démissionnaire, Yves Leterme, a assuré que la Belgique était prête à assumer la présidence. Son programme, fruit de plus de deux ans de travail, fait l'objet d'un large consensus.

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles