Chemin de navigation

L'habillement et les jouets en tête de liste des produits dangereux dans l'UE - 26/03/2014

Un ours en peluche, un petit train multicolore, des ballons et une poupée dans un seau jaune.

Un nombre record d’alertes a été émis en 2013 par le système européen d’alerte rapide pour les produits dangereux (RAPEX). On constate également une nette augmentation de la proportion de produits dangereux en provenance de Chine.

Au total, 2 364 alertes de sécurité concernant des produits non alimentaires ont été émises via le système d’alerte RAPEX l'année dernière. Elles concernaient notamment des baignoires pour bébés instables, des poussettes de mauvaise qualité, des encres de tatouage contenant des substances toxiques interdites et des chaussures contenant des substances allergènes.

Ce système, qui permet le retrait du marché ou le rappel rapides des produits dangereux, fonctionne dans l’ensemble des 28 pays de l’UE, ainsi qu'en Norvège, en Islande et au Liechtenstein.

Le nombre d'alertes a augmenté de 3,8 % en 2013 par rapport à l'année précédente. La Commission attribue cette hausse à un renforcement de la détection et de la mise en œuvre par les autorités de surveillance nationales, plutôt qu’à une augmentation du nombre de produits dangereux en Europe.

Dix ans de protection des consommateurs

Le nombre de produits non conformes détectés par l'intermédiaire de RAPEX a augmenté tous les ans depuis la création du système, en 2003, où 200 alertes avaient été enregistrées.

L'habillement et les jouets pour enfants ont représenté respectivement un quart des mesures correctives en 2013. Viennent ensuite les produits électriques (9 %), les véhicules automobiles (7 %) et les cosmétiques (4 %).

Les dangers les plus courants sont la toxicité et les risques de strangulation, de blessure, d’étouffement et d'électrocution.

Près des deux tiers des produits à risques (64 %) proviennent de Chine, soit une hausse de 6 % par rapport à 2012, et de 10 % par rapport à 2011. L’UE collabore de manière bilatérale avec la Chine pour que les normes de sécurité des produits soient mieux comprises par les fabricants.

La proportion de produits fabriqués en Europe ayant fait l'objet d'une alerte est passée de 27 % il y a dix ans à 15 % en 2013.

Les pays de l'UE qui ont notifié le plus de produits dangereux sont la Hongrie (12 %), l’Allemagne et l’Espagne (11 %), la Bulgarie (8 %) et le Royaume-Uni (6 %).

La Commission encourage les pays de l’UE à adopter une législation qui renforce la traçabilité des produits. Actuellement, environ 10 % des produits dangereux vendus en Europe n'ont pas de pays d'origine ou de fabrication connu.

Communiqué de presse – 10e anniversaire de RAPEX

FAQ – RAPEX en 2013 English

Points de contact national RAPEX pdf - 151 KB [151 KB] English (en)

Twitter – Consommation – Commission européenne

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles