Chemin de navigation

Rapex, le système d'alerte sur les produits dangereux - 18/05/2012

Le rapport 2011 relève une amélioration continue du service Rapex, le réseau d'alerte rapide de l'UE qui contribue à protéger les consommateurs européens des produits dangereux.

En 2011, plus de 1 800 produits dangereux ont été interdits, retirés du marché ou rappelés dans l'Union européenne, soit 20 % de moins que l'année précédente, selon le rapport d'activité 2011 de Rapex .

Cette baisse peut notamment s'expliquer par des restrictions budgétaires dues à la crise économique, qui ont limité les capacités d'inspection des autorités nationales de réglementation.

Les inspections ont été axées sur les produits posant les plus grands risques pour la sécurité des consommateurs. Les améliorations apportées au système Rapex ont permis aux autorités d'accélérer la détection et le retrait des produits dangereux.

Les vêtements, textiles et articles de mode représentent 27 % des produits dangereux détectés par Rapex, suivis des jouets (21 %), des véhicules (11 %), des appareils électriques (8 %) et des cosmétiques (7 %).

Les contrôles par sondage sont efficaces

Les autorités nationales de réglementation ont également amélioré la coordination et le nombre des contrôles par sondage pour différents types d'articles. Elles ont ainsi découvert un nombre alarmant de défauts de sécurité.

Par exemple, les tests réalisés sur les jouets pour enfants de moins de 3 ans ont permis de constater que 35 % d'entre eux ne respectaient pas les normes européennes de sécurité. En ce qui concerne les bancs solaires, 65 % d'entre eux émettent des taux de rayonnement ultraviolet plus élevés que les limites européennes. Ils représentent donc un véritable risque pour la santé des utilisateurs.

Dix-neuf pays de l'Union européenne ont lancé des contrôles par sondage sur les équipements et articles pour enfants, les feux d'artifice, les tondeuses à gazon et les chargeurs de batteries.

Assurer la sécurité à la source

L'utilisation d'un système d'alerte destiné aux entreprises a augmenté de 62 % l'année dernière. Ce système a ainsi enregistré 133 notifications de produits dangereux.

Autres améliorations

Le travail de Rapex s'est trouvé facilité par l'entrée en vigueur, l'année dernière, d'une réglementation plus stricte en matière de sécurité des jouets: avant de commercialiser un nouveau jouet, le fabricant doit en évaluer la sécurité.

Une action continue

L'Union européenne poursuit sa coopération étroite avec la Chine pour réduire le nombre élevé de produits dangereux en provenance de ce pays. En 2011, les produits chinois ont représenté 54 % des notifications, contre 58 % en 2010.

La Commission devrait proposer, dans le courant de l'année, des mesures visant à renforcer encore la législation européenne en matière de sécurité des produits et à englober de nouveaux risques.

Tous les pays de l'UE, ainsi que l'Islande, le Liechtenstein et la Norvège participent au système Rapex. Celui-ci couvre la plupart des produits de consommation, à l'exception des produits destinés à l'alimentation humaine et animale, des produits pharmaceutiques et des dispositifs médicaux, qui relèvent de systèmes d'alerte spécifiques, similaires à Rapex.

En savoir plus sur la sécurité des consommateurs English

Site web du système Rapex English

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles