Chemin de navigation

Pour des consommateurs mieux protégés - 19/03/2010

Train, énergie, banques sont autant de sujets de mécontentement pour les consommateurs européens auxquels il convient de trouver des solutions.

Selon une récente étude, la plupart des consommateurs sont mécontents des services de bus et de train dispensés dans leur ville, et beaucoup se plaignent également des banques et de leurs compagnies de gaz et d'électricité.

Il n'est donc pas étonnant que les services, et notamment les transports, l'énergie et les banques, constituent le thème central du sommet européen des consommateurs EnglishEnglish organisé les 18 et 19 mars.

Le sommet a réuni des décideurs politiques, des associations de défense des consommateurs, des représentants sectoriels et d'autres groupes d'intérêt. Il a été l'occasion pour nombre d'entre eux de rencontrer pour la première fois John Dalli, le nouveau commissaire européen chargé de la santé et de la politique des consommateurs.

L'Union européenne s'efforce d'harmoniser la politique des consommateurs en Europe, afin de les protéger et d'éliminer les obstacles au commerce, mais la tâche est ardue.

Les produits, les services et les techniques de vente gagnant en complexité, les consommateurs sont placés devant des choix de plus en plus difficiles. Dans le même temps, le commerce électronique et la mondialisation entraînent une mutation rapide des marchés européens.

Deux autres éléments sont également à prendre en compte: le fait que l'Union compte 175 millions de consommateurs en plus depuis les élargissements de 2004 et 2007, et l'introduction de l'euro, qui facilite les achats transfrontaliers.

Ces changements ont rendu plus complexes les questions d'accès, de choix et d'équité en matière de consommation. Le sommet devrait apporter de nouvelles idées pouvant former la base de futures décisions politiques.

Les frais de gestion des comptes bancaires, le choix du bon prestataire de services et les transports urbains durables figuraient parmi les nombreux thèmes abordés par les six ateliers organisés lors du sommet.

Dans un discours récemment prononcé lors de la Journée européenne des consommateurs, le commissaire Dalli a déclaré qu'il poursuivrait les efforts déployés pour définir des règles communes claires et faire en sorte que les pays membres appliquent la législation en vigueur.

La Commission a présenté l'an dernier cinq priorités en vue de renforcer le respect des règles en matière de protection des consommateurs, parmi lesquelles une meilleure surveillance du marché et une plus grande coopération transfrontière.

Elle prévoit également d'augmenter le nombre d'inspections surprises effectuées dans plusieurs pays en même temps afin de vérifier le respect de la législation. Les guirlandes électriques de Noël et les services de téléphonie mobile ont récemment fait l'objet de telles inspections.

Les consommateurs et l'UE

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles