Chemin de navigation

Cancer en Europe: la bataille continue - 04/02/2010

La recherche scientifique et l'information sont les clés de la lutte menée par l'Union européenne pour faire baisser les taux de cancer.

Chaque année, 3,2 millions de nouveaux cas de cancer sont diagnostiqués en Europe. Il s'agit de la deuxième cause la plus fréquente de décès en Europe, après les maladies cardiovasculaires. Les cancers les plus répandus sont ceux du poumon, du sein et du côlon.

La plupart des États membres de l'Union européenne disposent d'une stratégie visant à réduire les taux de mortalité. Ils sont également nombreux à mener une campagne d'information à l'occasion de la Journée mondiale contre le cancer du 4 février.

Quant à l'Union, elle espère réduire les taux de cancer de 15 % d'ici 2020. C'est pourquoi elle lutte sur deux fronts: en encourageant un mode de vie sain et en finançant la recherche en matière de traitement du cancer.

Le code européen contre le cancer fournit 11 conseils concrets fondés sur des données scientifiques. Ils visent à aider les gens à rester en bonne santé et à réduire les risques d'apparition d'un cancer. Ces conseils vont de la pratique quotidienne d'exercices physiques soutenus à la modération de sa consommation d'alcool — pas plus d'un ou deux verres par jour.

Chercheurs, médecins et associations de patients travaillent ensemble au sein du partenariat européen pour la lutte contre le cancer English (en) . Les moyens financiers octroyés par l'Union européenne les aident à partager leurs informations, leur matériel et leur expérience.

Si la science avance à pas de géant dans le traitement du cancer, le grand nombre de personnes qui perdent chaque année le combat contre cette maladie témoigne de la nécessité de poursuivre les recherches. Entre 2002 et 2006, l'Union européenne a consacré 480 millions d'euros à la recherche contre le cancer, en finançant 108 projets différents. Entre 2007 et 2013, ce chiffre devrait être encore plus élevé.

Pour ne citer qu'un exemple: une équipe de chercheurs financée par l'Union a mis au point un biocapteur English permettant d'identifier les cellules actives capables d'arrêter la croissance des tumeurs. Il permettrait aux personnes atteintes du cancer de lutter contre la maladie grâce à leur propre système immunitaire.

D'autres projets de recherche se penchent sur les causes du cancer: l'un d'eux tente de déterminer comment la pollution atmosphérique English affecte notre santé à long terme.

En savoir plus sur le cancer dans l'UE English (en)

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles