Chemin de navigation

Sécurité des produits: vigilance maximale de l'UE - 20/04/2009

Grâce à RAPEX, son système d’alerte sur les produits dangereux, l’Union européenne garantit la sécurité des consommateurs.

Nous sommes tous des consommateurs. La législation de l'UE garantit que tous les produits que nous achetons, aussi bien dans les magasins que sur internet, répondent aux normes en matière de sécurité et de conditions de production.

Pour veiller à la sécurité des produits, la Commission a mis en place un système d'alerte rapide (RAPEX) English couvrant tous les produits présentant un risque pour les consommateurs, à l'exception des denrées alimentaires, des produits pharmaceutiques et des dispositifs médicaux. Lorsqu'un produit est jugé dangereux, RAPEX diffuse rapidement l'information auprès des trente pays participant au système, afin d'interrompre la distribution ou de la limiter.

Le nombre de produits dangereux retirés du marché a augmenté de 16 % en 2008 par rapport à l'année précédente. Plus de la moitié des articles étaient des jouets, des appareils électriques et des véhicules motorisés.

Le pourcentage de produits potentiellement dangereux en provenance de Chine est passé de 52 % à 59 % – une hausse qui reflète l'augmentation des importations chinoises, l'amélioration de la coopération UE-Chine en matière de sécurité des produits et une plus grande vigilance à l'encontre des produits chinois dans les pays de l'UE.

Pour RAPEX, la tâche la plus difficile en 2009 sera d'obtenir des pays de l'UE qu'ils continuent à investir dans la protection des droits des consommateurs alors que la crise économique pèse sur les finances publiques.

Par ailleurs, le commerce en ligne ne cesse de se développer. Entre 2006 et 2008, le nombre de particuliers ayant acheté au moins un article sur internet est passé de 27 % à 33 %. Mais pour des raisons linguistiques, pratiques et de confiance, la plupart des acheteurs choisissent des entreprises établies dans leur pays de résidence. Actuellement, seuls 7 % d'entre eux effectuent des achats auprès d'entreprises basées à l'étranger.

Afin d'examiner ces questions, la Commission a récemment organisé un sommet de la consommation English axé sur la confiance des consommateurs dans le monde numérique. Les changements a apporter pour encourager le commerce transfrontalier ont été abordés, en particulier l'amélioration du traitement des plaintes, des garanties offertes par les produits, du respect de la vie privée et du service après-vente afin de renforcer la confiance des acheteurs dans les paiements et livraisons en ligne.

En savoir plus sur les questions de consommation

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles