Chemin de navigation

Nouvelle stratégie pour la prévention des catastrophes dans l'UE - 24/02/2009

Terre craquelée, parsemée de touffes d’herbe desséchées © EC

La Commission propose de renforcer les capacités de l'UE à prévenir les catastrophes et d'intensifier la coopération avec les pays en développement.

Violentes tempêtes en France, incendies en Grèce, sécheresse en Espagne… nul n’est à l’abri des catastrophes naturelles, d’autant plus qu’elles devraient s’intensifier sous l’effet du changement climatique. Ainsi, la proportion de personnes et de territoires frappés par la sécheresse dans l’Union européenne (UE) est passée de 6 à 13 % depuis 1990.

Outre les catastrophes naturelles et les épidémies, la santé et l'environnement sont également menacés par les catastrophes d’origine humaine, comme les marées noires et la pollution radioactive. La Commission propose de renforcer la capacité de l'UE à faire face aux catastrophes English – avant, pendant et après leur survenue.

Les catastrophes ne connaissent pas de frontières. Les épidémies et les incendies se répandent d'un pays à l'autre, les cours d'eau charrient les eaux polluées au-delà des limites territoriales et les marées noires souillent les plages au gré des courants marins.

La nouvelle stratégie proposée par la Commission est axée sur ces catastrophes transfrontalières qui requièrent une action conjointe des États membres de l'UE. Elle prévoit un meilleur accès aux systèmes d'alerte rapide, un ciblage plus efficace des financements communautaires et la mise en place d'un inventaire des informations et des meilleures pratiques à l'échelle de l'UE.

Mais l'UE voit plus loin que ses frontières. La Commission propose une deuxième stratégie, visant à réduire les risques de catastrophes dans les pays en développement EnglishPDF. Ces pays risquent d'être frappés très durement par les catastrophes liées au changement climatique. On estime que, dans dix ans à peine, le rendement des cultures non irriguées pourrait baisser de 50 % dans certains pays africains. En outre, on s'attend à un développement des maladies tropicales.

La nouvelle stratégie vise à soutenir financièrement les initiatives de réduction des risques prises par les pays en développement. Des fonds seraient également alloués aux régions menant des actions de sensibilisation.

En juin 2009, la Commission présentera des actions concrètes visant à mettre en œuvre les stratégies proposées.

Protection civile européenne – prévention English

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles