Chemin de navigation

Des forêts en voie de disparition - 17/10/2008

Feu couvant sous les arbres à la suite d'un incendie de défrichement dans une forêt de Sumatra, Indonésie © Reporters

L'Union européenne prend des mesures pour lutter contre les importations illégales de bois.

L'exploitation clandestine des forêts provoque chaque année la destruction de millions de kilomètres carrés de forêts. Une grande partie du bois ainsi produit aboutit en Europe, qui constitue l'un des principaux marchés au monde pour les produits du bois, qu'il s'agisse de bois de construction, de contreplaqué ou d'ameublement. Quelque 20 % de ces importations proviennent d'arbres abattus clandestinement.

Jusqu'ici, l'Union européenne a encouragé des mesures volontaires English pour réduire l'exploitation clandestine des forêts. À l'avenir, en vertu d'une nouvelle proposition législative, les importateurs devront prendre un certain nombre de mesures pour s'assurer que le bois n'est pas d'origine clandestine. Le règlement proposé s'appliquerait aussi aux producteurs de bois de l'Union européenne, des cas d'exploitation clandestine des forêts ayant été rapportés dans certains pays.

L'exploitation clandestine des forêts est une catastrophe écologique: elle accélère la déforestation, la perte de biodiversité English et le changement climatique. La déforestation est responsable d'environ 20 % des émissions de gaz à effet de serre.

Et le problème ne fait que s'aggraver. À présent, plus de la moitié de toutes les activités clandestines d'exploitation des forêts se déroulent dans des régions vulnérables, telles que le bassin de l'Amazone, l'Afrique centrale et le Sud-Est asiatique. Dans certains pays, ces activités sont d'une ampleur telle qu'elles dépassent de loin la production légale de bois.

La déforestation devrait être au centre des prochaines négociations internationales sur le changement climatique. La Commission propose un système mondial récompensant les pays en développement qui diminuent leurs émissions de gaz à effet de serre grâce à des mesures de réduction de la déforestation.

L'exploitation clandestine des forêts ne constitue pas seulement une menace pour l'environnement. Elle prive les populations indigènes et locales d'emplois et de ressources. Elle favorise aussi la corruption et la criminalité organisée, dont les bénéfices servent souvent à alimenter les conflits régionaux.

Enfin, elle fait perdre des milliards d'euros aux gouvernements des pays concernés et nuit à la compétitivité des activités légales d'exploitation des forêts, tant dans les pays exportateurs de bois que dans ceux qui en importent.

Lutte contre l'exploitation clandestine des forêts et le commerce du bois d'origine clandestine: projets soutenus par l'UE English.

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles