Chemin de navigation

Assurer l'approvisionnement énergétique - 04/06/2014

Un réseau de gazoducs oranges © UE

La Commission a proposé des mesures visant à assurer la sécurité de son approvisionnement énergétique, compte tenu de l'actualité récente dans le monde.

L'Europe importe plus de 50 % de ses besoins énergétiques, ce qui la rend vulnérable aux événements politiques survenant au-delà de ses frontières.

L'approvisionnement en gaz est particulièrement exposé: alors que le pétrole importé par l'Union européenne (UE) est acheminé par voie maritime, le gaz transite par des gazoducs, ce qui limite les possibilités de changer de source ou de réseau d'approvisionnement en cas de besoin.

Des mesures ont été prises pour renforcer la sécurité énergétique de l'UE après l'interruption temporaire de l'approvisionnement de gaz pendant les hivers 2006 et 2009.

Mais les tensions autour de l'Ukraine, dont le territoire est traversé par des gazoducs acheminant du gaz provenant de Russie, montrent que cette sécurité doit encore être améliorée.

Renforcer la sécurité

Pour assurer la continuité de l'approvisionnement l'hiver prochain, la Commission propose de réaliser des «tests de résistance» en simulant une rupture de l'approvisionnement en gaz afin de vérifier comment le système peut faire face à une telle situation. Ces tests serviront à mettre au point des plans d'urgence et des mécanismes de secours, tels que l'accroissement des stocks de gaz, pour parer à toute interruption.

Pour renforcer la sécurité à plus long terme, la Commission propose:

  • de diversifier les pays fournisseurs d'énergie. En 2013, plus de 90 % des importations de gaz provenaient de 4 pays seulement: la Russie, l'Algérie, la Libye et la Norvège;
  • économiser l'énergie et améliorer les infrastructures afin d'utiliser l'énergie plus efficacement;
  • exploiter les ressources énergétiques de l'UE. La production énergétique européenne a reculé de près de 20 % entre 1995 et 2012, mais elle pourrait être augmentée par une exploitation durable des combustibles fossiles et un recours accru aux sources d'énergie renouvelables;
  • achever le marché intérieur de l'énergie afin de faciliter la circulation de l'énergie dans l'UE. Six États membres dépendent de la Russie pour tous leurs besoins en gaz; pouvoir acheminer l'énergie là où elle est nécessaire permettrait de réduire leur vulnérabilité.

Prochaines étapes

Les propositions de la Commission seront examinées lors du sommet européen des 26 et 27 juin prochains.

Communiqué de presse – Une stratégie globale pour renforcer la sécurité de l'approvisionnement 

Questions/réponses sur la sécurité de l'approvisionnement énergétique de l'UE English

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles