Chemin de navigation

Énergie: l'importance des relations internationales - 08/09/2011

Trois gazoducs traversant un champ © iStock/ssuaphoto

Une meilleure coordination en matière d'énergie entre les États membres permettrait de renforcer la position de négociation de l'Union européenne vis-à-vis de ses fournisseurs internationaux.

L'Union européenne dépend de plus en plus des importations pour ses approvisionnements énergétiques. Elle doit donc disposer d'une stratégie claire pour défendre ses intérêts sur la scène internationale. Par ailleurs, la concurrence féroce dont font l'objet les ressources étrangères en matière de pétrole, de gaz et de charbon et les nombreuses ruptures d'approvisionnement ont entraîné une forte volatilité des prix, qui augmente le coût du mazout et du carburant.

La nouvelle proposition English de la Commission permettrait aux pays de l'Union européenne d'unir leurs forces lors des discussions avec les pays producteurs et des négociations internationales. Cette stratégie contribuerait à renforcer la sécurité de l'approvisionnement énergétique et à maintenir les prix à un niveau raisonnable.

En parlant d'une seule voix en matière d'énergie, l'Union européenne pourrait également nouer des partenariats plus solides avec des pays voisins d'importance stratégique. La coopération internationale est essentielle pour répondre aux enjeux communs — changement climatique notamment — auxquels sont confrontés l'Union européenne et la plupart des autres pays.

Cette proposition s'inscrit dans le cadre du plan Énergie 2020 English de l'Union européenne, qui prévoit de diminuer la consommation d'énergie, d'accroître l'efficacité énergétique, de renforcer la sécurité de l'approvisionnement, d'éviter les interruptions de fourniture et de soutenir la croissance économique.

Pour assurer l'approvisionnement énergétique, la Commission propose les mesures suivantes:

  • renforcer la transparence en incitant les pays de l'Union à échanger des informations sur les accords internationaux qu'ils concluent en matière d'énergie;
  • faciliter la coordination des stratégies concernant les pays partenaires et définir des positions communes à défendre au sein des organisations internationales;
  • établir des partenariats énergétiques globaux avec les principaux pays partenaires.

Collaborer avec les pays partenaires

Une transparence accrue sur le marché de l'énergie et l'adoption de politiques énergétiques plus durables devraient stimuler les investissements et rendre les marchés moins vulnérables aux problèmes d'approvisionnement. Ces mesures permettraient d'éviter des perturbations telles que celles qu'ont connues les pays d'Europe de l'Est en 2009.

Parmi ses objectifs prioritaires, l'Union européenne négocie notamment un accord avec l'Azerbaïdjan et le Turkménistan sur un gazoduc transcaspien, ainsi qu'un nouveau partenariat en matière d'énergie renouvelable avec des pays du sud de la Méditerranée.

La proposition de la Commission met également l'accent sur l'accès des pays en développement aux énergies renouvelables.

Les prochaines étapes

La nouvelle stratégie sera mise en œuvre au cours des prochaines années. Les pays de l'Union européenne devraient commencer à utiliser le nouveau système d'échange d'informations dès 2012.

En savoir plus sur la politique extérieure de l'UE en matière d'énergie English

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles