Chemin de navigation

Des normes de sûreté élevées pour les déchets nucléaires - 03/11/2010

Des centrales nucléaires en pleine campagne, avec deux tours de refroidissement © iStock/RelaxFoto.de

La Commission propose des règles européennes pour le stockage définitif du combustible utilisé dans les centrales nucléaires.

Les centrales nucléaires produisent un tiers de l'électricité consommée dans l'Union européenne, mais aussi des déchets radioactifs (environ 7 000 mètres cubes par an).

Ce combustible nucléaire usé est actuellement conservé dans des centres de stockage installés en surface ou à faible profondeur. Il ne s'agit toutefois que d'une mesure à court terme, destinée à réduire quelque peu la température et la radioactivité de ces déchets.

En effet, les déchets radioactifs peuvent rester nocifs pendant un million d'années. La solution à long terme la plus sûre consiste donc à les enterrer à une grande profondeur, où ils seront moins exposés à d'éventuels accidents, incendies ou séismes.

L'adoption d'une réglementation européenne en matière de sûreté nucléaire permettrait d'apaiser certaines craintes dans l'opinion publique, marquée notamment par la catastrophe de Tchernobyl en 1986. Selon une enquête récente consacrée à la sûreté nucléaire English , 82 % des Européens trouveraient utile de réglementer la gestion des déchets nucléaires au niveau de l'UE.

En proposant un ensemble de normes communes de sûreté English en ce qui concerne la gestion des déchets radioactifs et les installations de stockage en profondeur, la Commission entend pousser les pays de l'UE à adopter des solutions à long terme. Ces normes s'appliqueraient également aux déchets radioactifs produits par les secteurs de la médecine, de l'industrie et de la recherche.

Elles rendraient les normes de sûreté établies par l'Agence internationale de l'énergie atomique juridiquement contraignantes pour tous les pays de l'UE. Ceux-ci devraient présenter leurs projets de centres de stockage à la Commission, qui pourrait leur demander de modifier tout plan non conforme aux normes.

Une autorité indépendante serait chargée de délivrer les permis de construire, d'octroyer les licences de gestion et de vérifier la sûreté des centres. Les pays de l'UE seraient autorisés à gérer conjointement des centres de stockage; par contre, l'exportation de déchets radioactifs vers des pays extérieurs à l'UE serait interdite.

La population devrait être informée des projets de construction de centres de stockage et autorisée à donner son avis sur leur emplacement.

L'UE compte actuellement 143 centrales nucléaires, réparties dans 14 pays. La France, la Finlande et la Suède devraient construire dans les quinze prochaines années les premiers centres de stockage de déchets radioactifs de l'UE.

En savoir plus sur la gestion des déchets radioactifs English
En savoir plus sur la sûreté nucléaire English

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles