Chemin de navigation

Bon point pour la politique énergétique de l'Union - 04/09/2008

Une ville la nuit

Dans son premier rapport sur la politique énergétique de l'Union européenne, l'Agence internationale de l'énergie salue les mesures prises par l'Union en matière de changement climatique et de libéralisation des marchés de l'énergie.

L' Agence internationale de l'énergie English (AIE) a approuvé la majeure partie du vaste train de mesures énergétiques prises par l'Union européenne pour atteindre les objectifs ambitieux qu'elle s'est fixés en matière de changement climatique. Dans son premier examen de la politique énergétique de l'Union européenne, l'AIE a salué l'approche cohérente adoptée en ce qui concerne l'énergie et le réchauffement climatique.

Les mesures adoptées par l'Union réduiront aussi sa dépendance par rapport aux importations de gaz et de pétrole, et contribueront à protéger son économie des effets de la hausse des prix de l'énergie et des incertitudes en matière d'approvisionnement.

L'AIE invite également l'Union à approfondir ses propositions visant à dissocier la fourniture d'électricité et de gaz et leur production. En effet, le fait que la fourniture et la production soient aux mains des mêmes entreprises nuit à la concurrence sur les marchés. La dissociation de ces activités permettrait:

  • d'aider les entreprises plus modestes à prendre pied sur les marchés;
  • d'offrir un choix accru aux consommateurs;
  • de promouvoir l'utilisation d'énergies renouvelables telles que les énergies éolienne et solaire.

 

L'AIE recommande également d'accroître le financement de la recherche en matière d'énergie et de renforcer le rôle des institutions de l'Union européenne dans la coordination des relations énergétiques avec les pays tiers. Les relations que l'Union et ses 27 membres entretiennent dans ce domaine avec la Russie, leur principal fournisseur de gaz et de pétrole, ont pâti de l'absence d'une approche cohérente.

Andris Piebalgs, commissaire responsable de l'énergie, s'est félicité de l'«avis positif» émis par l'AIE, une agence indépendante située à Paris qui conseille les gouvernements en matière de politique énergétique. Ce rapport de l'AIE est le premier qu'elle consacre à l'Union européenne dans son ensemble. Lors d'une conférence de presse avec Nobuo Tanaka, directeur général de l'AIE, M. Piebalgs a indiqué que cela montrait que l'Union était maintenant reconnue comme un «interlocuteur à part entière dans le domaine de l'énergie».

Quel est votre avis?

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles