Chemin de navigation

Lutter contre le changement climatique tout en stimulant la croissance et l’emploi - 23/01/2008

Logo de la lutte contre le changement climatique

La Commission présente un nouvel ensemble de mesures environnementales. Son ambition: une économie européenne sobre en carbone.

En 2007, l’Union européenne s’est fixé des objectifs ambitieux en matière d'environnement:  20 % de réduction des émissions de gaz à effet de serre,  20 % d’augmentation de l’efficacité énergétique et 20 % d’énergies renouvelables. L’échéance? 2020.

«Notre mission, je dirais même notre devoir, est de créer le cadre d'action nécessaire afin de transformer l'économie européenne en une économie respectueuse de l'environnement et de continuer à montrer la voie au niveau mondial pour préserver notre planète», a déclaré le président de la Commission, José Manuel Barroso.

Ces propositions visent à garantir l'avenir de notre planète, tout en offrant de nouvelles perspectives aux entreprises européennes et en renforçant la sécurité de l’approvisionnement énergétique par le développement des énergies renouvelables.

Les principales mesures présentées sont les suivantes:

  • extension de l’actuel système d’échange de quotas d’émission, mis en place en 2005, à l'ensemble des grandes entreprises polluantes (notamment les centrales électriques) et à un éventail plus large d'émissions de gaz à effet de serre, comme le protoxyde d'azote (fertilisants) et les hydrocarbures perfluorés (aluminium);
  • application d’objectifs de réduction des émissions aux secteurs ne participant pas au système d’échange de quotas d’émission (bâtiment, transports et déchets par exemple): chaque État membre reçoit un objectif national défini de façon équitable, en fonction de sa situation spécifique;
  • définition d’un objectif contraignant pour l’augmentation de la part des énergies renouvelables dans la consommation globale, applicable à tous les États membres;
  • mise en place d’un nouveau cadre juridique pour le piégeage et le stockage souterrain du carbone, afin d’encourager l’investissement dans ces techniques coûteuses.

Combien ces mesures vont-elles coûter, justement? Les prévisions sont claires: on estime que le coût engendré par la lutte contre le changement climatique sera largement inférieur à 1 % du PIB si nous agissons maintenant, contre 5 à 20 % du PIB si rien n’est fait (voir le rapport Stern sur le changement climatique). Cela représente environ 150 euros par personne et par an jusqu’en 2020. En outre, en renforçant sa sécurité énergétique, l’UE pourrait réduire la facture de ses importations de gaz et de pétrole de 50 milliards d’euros par an.

La Commission espère que ce train de mesures sera adopté d'ici à la fin de l'année 2008.

Aspects de la lutte contre le changement climatique: concurrence English , environnement English et énergie English .

L’énergie dans un monde en mutation: vue d'ensemble.

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles