Chemin de navigation

Des emplois et des formations pour les jeunes - 05/12/2012

Garantir aux demandeurs d'emploi de moins de 25 ans une offre d'emploi, une formation ou la possibilité de poursuivre leurs études: tel est l'objectif des nouvelles mesures proposées par l'UE.

Environ 7,5 millions de jeunes entre 15 et 24 ans sont sans emploi, sortis du système scolaire ou sans formation. À cause de la crise économique, il est devenu beaucoup plus difficile de trouver du travail: plus d'un jeune sur cinq est sans emploi. En Grèce et en Espagne, c'est même plus d'un jeune sur deux.

Pour leur venir en aide, la Commission propose un ensemble de mesures; elle recommande notamment aux pays de l'Union européenne (UE) de mettre en œuvre des programmes de garantie d'emploi et de formation destinés aux moins de 25 ans.

Dans le cadre de ces programmes, les États membres veilleraient à ce que tous les jeunes reçoivent une offre d'emploi, de stage ou d'apprentissage, ou la possibilité de poursuivre leurs études, dans les 4 mois suivant la fin de leur scolarité ou la perte de leur emploi.

La Commission apporterait son soutien aux programmes nationaux en mobilisant des fonds européens et en créant des réseaux de réflexion sur l'emploi et la formation des jeunes.

La Finlande et l'Autriche se sont déjà dotées de programmes de ce type. À l'échelle européenne, ces programmes auraient un coût évalué à 21 milliards d'euros, ce qui est bien moins que le coût du chômage des jeunes pour la société.

Outre les difficultés quotidiennes rencontrées par les jeunes sans emploi et leurs familles, le coût du chômage des jeunes pour l'économie européenne est estimé à 1,2 % du PIB de l'UE, soit 150 milliards d'euros par an English (ce chiffre comprend le coût des allocations de chômage et le montant des recettes fiscales perdues).

C'est maintenant qu'il faut agir

Il est important d'agir maintenant, sans attendre la relance économique. Plus les jeunes restent au chômage, sans expérience professionnelle, plus ils risquent de ne pas trouver d'emploi lorsque l'économie redémarrera.

En Europe, quelque 30 % des jeunes sont sans emploi depuis plus d'un an, soit 1,6 million en 2011, contre 900 000 en 2008.

Les mesures proposées répondent à une demande du Conseil et du Parlement européen. Elles font suite à des mesures existantes, qui visent à aider les jeunes à reprendre des études, à suivre une formation professionnelle ou à acquérir une première expérience professionnelle.

En savoir plus sur les programmes européens d'aide à l'emploi des jeunes

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles