Chemin de navigation

Développer l'emploi et les compétences - 23/11/2010

Une jeune femme penchée sur les annonces d'emploi d'un journal, un stylo à la main © UE

La nouvelle stratégie présentée par la Commission propose des mesures pour parvenir à un taux d'emploi de 75 % dans l'UE d'ici 2020.

La «stratégie pour des compétences nouvelles et des emplois» vise à améliorer la flexibilité des marchés du travail, aider les travailleurs à acquérir les bonnes compétences, améliorer les conditions de travail et créer des emplois.

Son objectif principal est de parvenir, d'ici 2020, à un taux d'emploi de 75 % chez tous les citoyens de 20 à 64 ans. Ce programme constitue l'un des cinq grands volets d'Europe 2020 English , la nouvelle stratégie de l'Union européenne en faveur de la croissance et de l'emploi.

La création d'emplois est l'un des problèmes les plus pressants en Europe. Actuellement, 10 % des adultes âgés de 20 à 64 ans — soit environ 23 millions de personnes — sont au chômage dans l'UE. Pourtant, il n'y a pas de pénurie d'emplois. Au contraire, on estime qu'en 2015, il manquera 2,7 millions de travailleurs qualifiés dans les secteurs de l'informatique, de la santé et de la recherche.

Le vieillissement de la population européenne complique encore la situation. En effet, la part des personnes possédant un emploi doit augmenter, afin de compenser non seulement le nombre élevé de départs à la retraite dans les prochaines années, mais aussi le nombre d'emplois perdus durant la récession.

La stratégie fixe quatre priorités:

Moderniser les marchés du travail

Une piste envisagée est le recours à un contrat unique, à durée indéterminée, prévoyant un renforcement progressif de la protection contre le licenciement. Ce contrat permettrait d'améliorer la sécurité de l'emploi pour les travailleurs, tout en offrant suffisamment de flexibilité aux employeurs pour les inciter à embaucher.

Des compétences en phase avec les emplois

Une base de données accessible en ligne présentant des prévisions en matière d'offre de compétences et d'emplois aiderait les gens à orienter leurs études et leurs formations en fonction de l'évolution du marché du travail, et donc à améliorer leurs perspectives professionnelles.

Les entreprises pourraient elles aussi consulter cette base de données, afin de trouver les travailleurs possédant les compétences dont elles ont besoin. Un tel outil prévisionnel devrait contribuer à prévenir les pénuries de compétences.

La stratégie prévoit également la création d'un «passeport européen des compétences», afin de permettre une reconnaissance des qualifications dans toute l'UE.

Améliorer la qualité des emplois et les conditions de travail

La Commission va réexaminer la législation actuelle sur le temps de travail, la santé et la sécurité, ainsi que l'intégration des travailleurs issus de pays extérieurs à l'UE.

Créer des emplois

La Commission va proposer des moyens de stimuler la création d'emplois en limitant les formalités administratives. Elle cible notamment la réduction des coûts de main-d'œuvre non salariaux et des obstacles juridiques au recrutement, au licenciement, à la création d'entreprises et à l'emploi non salarié.

La Commission mettra en œuvre les treize actions clés prévues dans la stratégie d'ici à 2014.

En savoir plus sur la stratégie de l'UE pour l'emploi

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles