Chemin de navigation

L'économie de l'UE dans la tourmente - 07/11/2012

Un stylo pointé vers un écran sur lequel sont affichés des tableaux et des graphiques © iStock/archives

Si les perspectives à court terme restent fragiles pour l'économie de l'UE et la zone euro, la croissance devrait progressivement revenir en 2013 et se renforcer en 2014.

Le 7 novembre, la Commission a publié ses prévisions économiques d'automne English pour la zone euro et l'ensemble de l'Union européenne. Ces prévisions couvrent le produit intérieur brut (PIB), l'inflation, l'emploi et les finances publiques pour 2012-2014.

Les retombées de la crise financière continuent à peser sur la croissance et l'emploi dans l'UE et la zone euro, mais l'économie devrait commencer à se redresser peu à peu début 2013.

Produit intérieur brut

Le PIB réel devrait se contracter de 0,3 % dans l'UE et de 0,4 % dans la zone euro en 2012. Toutefois, les actions politiques fortes entreprises pour endiguer la crise et les mesures destinées à améliorer le fonctionnement de l'Union économique et monétaire ont contribué à stabiliser l'économie européenne.

Un retour progressif à la croissance est attendu en 2013, avec une augmentation du PIB de 0,4 % dans l'UE, et de 0,1 % dans la zone euro, mais des écarts importants subsisteront selon les pays. Il n'en reste pas moins que certains pays membres redeviennent compétitifs.

Cette évolution, associée aux réformes structurelles en cours, devrait déboucher sur une expansion économique plus marquée et mieux répartie en 2014, où la croissance devrait atteindre 1,6 % pour l'UE et 1,4 % pour la zone euro.

Chômage

En raison de la faible activité économique, le chômage devrait s'élever à 10,5 % dans l'UE et 11,3 % dans la zone euro en 2012, pour atteindre un pic de 10,9 % dans l'UE et 11,8 % dans la zone euro en 2013, avant de reculer légèrement en 2014.

Olli Rehn, commissaire chargé des affaires économiques et monétaires, a fait la déclaration suivante:

«Selon nos projections, les perspectives de croissance de l'Europe devraient s'améliorer progressivement à partir du début de l'année prochaine. Des décisions politiques importantes ont jeté les bases permettant d'accroître la confiance. Les tensions se sont apaisées sur le marché, mais il est trop tôt pour s'en réjouir. L'Europe doit continuer à combiner des politiques budgétaires saines et des réformes structurelles afin de créer les conditions qui permettront une croissance durable, capable de réduire le chômage par rapport aux niveaux élevés actuels, qui sont inacceptables.»

Inflation

L'inflation devrait être ramenée à 2 % dans l'UE et 1,8 % dans la zone euro en 2013.

En savoir plus sur les prévisions économiques pour l'UE

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles