Chemin de navigation

L'Estonie adopte l'euro - 28/12/2010

Les Estoniens utiliseront l'euro dès le 1er janvier 2011. L'abandon de la couronne estonienne devrait se passer sans heurts, grâce à une planification efficace accompagnée d'une vaste campagne d'information.

Les dernières campagnes d'information visaient à éviter toute confusion quant au taux de conversion, afin que les consommateurs puissent savoir précisément combien ils dépensent et éviter les pratiques tarifaires malhonnêtes.

En novembre, les Estoniens ont reçu des dépliants comportant des informations pratiques ainsi que deux aide-mémoire, l'un avec un tableau de conversion entre la couronne et l'euro, l'autre présentant les caractéristiques anti-contrefaçon des billets en euros.

Depuis le 1er décembre, les Estoniens peuvent se procurer auprès de leur banque des kits de découverte eesti keelEnglish pour se familiariser avec les nouvelles pièces.

En août dernier, les commerçants, les établissements financiers et les pouvoirs publics locaux ont été invités à signer une convention de tarification juste, par laquelle ils se sont engagés à ne pas augmenter leurs prix sans raison valable après le passage à l'euro.

La couronne estonienne restera en circulation pendant les deux semaines qui suivront l'introduction de l'euro, après quoi l'euro deviendra la seule monnaie légale. Pour faciliter la transition, les commerçants affichent déjà les prix dans les deux monnaies depuis le 1er juillet 2010. Ce double affichage restera d'application jusqu'au 30 juin 2011.

L'organe estonien de protection des consommateurs est chargé de surveiller les prix pratiqués par les entreprises et de rendre publique toute violation grave des règles en la matière.

L'Estonie est entrée dans l'Union européenne en 2004. Elle a mené des réformes économiques de grande envergure qui lui valent le surnom de «tigre de la Baltique». L'économie estonienne n'a pas été épargnée par la crise, mais elle est très flexible et prouve depuis près de vingt ans sa capacité à s'adapter et à fonctionner dans le cadre d'un système à taux de change fixe.

L'adoption de l'euro ne constitue toutefois pas la dernière étape. En tant que 17e membre de la zone euro, l'Estonie devra gérer sa dette et ses déficits budgétaires de façon à soutenir la croissance économique, l'emploi et la stabilité des taux d'inflation.

Les derniers pays à avoir adopté l'euro sont la Slovénie en 2007, Chypre et Malte en 2008, et la Slovaquie en 2009.

L'Estonie et l'euro English

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles