Chemin de navigation

L'Estonie prête pour l'euro - 12/05/2010

Vue de Tallinn, capitale de l'Estonie © UE

Huit autres pays ne sont pas encore prêts à rejoindre la zone euro.

Six ans après son adhésion à l'Union européenne, l'Estonie satisfait aux critères d'entrée dans la zone euro.

La Commission a annoncé aujourd'hui qu'elle recommanderait aux États membres de permettre à ce pays de passer à la monnaie européenne en janvier 2011. L'Estonie, dont la devise actuelle est la couronne estonienne, deviendrait ainsi le 17e État à adopter l'euro.

Cette annonce coïncide avec la publication d'un nouveau rapport English montrant que huit autres États membres de l'Union ne satisfont pas encore aux critères d'adhésion à la zone euro, à savoir la Bulgarie, la République tchèque, la Lettonie, la Lituanie, la Hongrie, la Pologne, la Roumanie et la Suède. Quant au Royaume-Uni et au Danemark, ils ont choisi de ne pas y participer.

L'État qui souhaite rejoindre la zone euro doit démontrer que ses finances publiques sont saines et que son taux de change et ses prix sont stables. Ses taux d'intérêt doivent également être bas, tandis que sa législation nationale en matière monétaire doit être conforme à la législation européenne.

L'euro a été introduit sur les marchés financiers mondiaux en 1999. Les pièces et les billets ont été mis en circulation trois ans plus tard.

Le dernier pays à avoir adopté l'euro est la Slovaquie, en 2009. Aujourd'hui, l'euro est utilisé quotidiennement par quelque 329 millions de personnes, soit environ deux tiers de la population de l'Union européenne, qui compte près de 500 millions d'habitants.

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles