Chemin de navigation

Les principaux objectifs de la stratégie Europe 2020 ont été adoptés - 26/03/2010

Façade en verre du bâtiment du Conseil à Bruxelles © UE

Les dirigeants européens sont d'accord pour renforcer la coopération dans le domaine de la politique économique, une des mesures envisagées par l'UE pour stimuler la croissance au cours de la prochaine décennie.

La décision est tombée lors de la première réunion formelle, à Bruxelles, des dirigeants politiques européens sur la stratégie Europe 2020 dévoilée par la Commission le mois dernier.

Dans une déclaration commune, les chefs d'État et de gouvernement approuvent la plupart des éléments de la stratégie, parmi lesquels une plus grande coordination des politiques économiques nationales. Ils déclarent que cette mesure est nécessaire pour surmonter la crise financière et faire face aux enjeux à long terme que sont la mondialisation, le changement climatique et le vieillissement de la population.

Ils acceptent également trois objectifs quantitatifs en vue d'améliorer les niveaux d'emploi, d'augmenter les dépenses en faveur de la recherche et du développement et de respecter les engagements pris par l'Union européenne en matière d'environnement. Deux autres objectifs proposés par la Commission — améliorer les niveaux d'éducation et favoriser l'inclusion sociale — seront réexaminés lors du prochain sommet, organisé en juin.

Souscrivant aux recommandations de la Commission, les dirigeants européens sont d'accord pour que les États membres définissent leurs objectifs nationaux en fonction des grands objectifs fixés par l'UE, ce qui n'avait pas été fait pour la stratégie de Lisbonne. La Commission participera aux discussions sur les objectifs nationaux, les gouvernements des États membres décidant en dernier ressort.

Les responsables politiques européens ont déclaré qu'ils feraient le point en juin et qu'ils envisageraient une action au niveau de l'Union pour combler tout écart éventuel entre les objectifs de l'Union et la somme des objectifs nationaux.

Les gouvernements des États membres ont également été invités à présenter des programmes détaillés sur la manière dont ils entendent remplir leurs objectifs. Ces programmes nationaux de réforme devraient également porter sur les principaux freins à la croissance économique. Les résultats seront analysés au moyen de rapports annuels publiés au niveau de l'Union.

Conformément à l'accord adopté par les pays de la zone euro sur un plan de sauvetage de la Grèce, le Conseil a également demandé à la Commission de présenter en juin des propositions sur les moyens d'améliorer la coordination entre les pays utilisant l'euro. La devise européenne a perdu de la valeur au cours des derniers mois et les investisseurs s'inquiètent de la dette publique élevée de la Grèce et d'autres pays membres.

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles