Chemin de navigation

Le ralentissement de l'économie mondiale n'épargne pas l'UE - 19/01/2009

Courtière en bourse devant un graphique montrant la chute de l'indice boursier allemand © Reporters

L'ampleur du ralentissement économique mondial provoqué par la crise financière oblige la Commission à revoir ses prévisions de croissance à la baisse.

D'après la Commission, la croissance économique est passée de presque 3 % en 2007 à environ 1 % en 2008, tant dans la zone euro que dans l'Union européenne toute entière. Selon ses dernières prévisions English, le PIB réel diminuera de près de 2 % dans les deux zones en 2009, avant de reprendre environ 0,5 % en 2010. Ces chiffres sont inférieurs à ceux de l'automne.

L'Union devrait enregistrer cette année 3,5 millions de suppressions d'emplois et une hausse du chômage. Le taux de chômage devrait ainsi atteindre 8,75 % dans l'Union européenne en 2009 (contre 9,25 % dans la zone euro), et augmenter encore en 2010.

Les finances publiques ne seront pas épargnées. Le déficit global des États membres de l'Union européenne, qui fournit une indication approximative des déséquilibres budgétaires, devrait plus que doubler cette année, passant de 2 % du PIB en 2008 à 4,5 % en 2009 (et de 1,75 % à 4 % dans la zone euro). En conséquence, plusieurs pays de l'Union pourraient (continuer à) dépasser le plafond de déficit de 3 % du PIB. Et les perspectives budgétaires sont encore plus sombres pour 2010.

Au rayon des bonnes nouvelles, notons que les pressions inflationnistes baissent rapidement en raison de la chute des prix des denrées de base. Quant à l'inflation des prix à la consommation, elle devrait commencer à chuter, pour passer de 3,7 % en 2008 dans l'Union (contre 3,3 % dans la zone euro) à quelque 1 % en 2009 et près de 2 % en 2010 (tant dans l'Union que dans la zone euro).

La Commission publie généralement ses prévisions économiques quatre fois par an, sous forme de prévisions complètes au printemps et à l'automne et de rapports intermédiaires succincts en février et septembre. Cependant, l'actuel rapport intermédiaire a été étendu en raison de l'ampleur du ralentissement économique. Ce rapport, qui concerne tous les États membres de l'Union européenne, comporte plus de variables qu'à l'habitude et porte sur une période de prévision de deux années entières. Les prochaines prévisions complètes seront publiées le 4 mai 2009.

En savoir plus sur la crise financière et économique

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles