Chemin de navigation

Finances publiques: les réformes doivent se poursuivre - 25/06/2008

Une main sortant une pièce d’un euro d’un porte-monnaie

La situation budgétaire des pays de l’UE s’est grandement améliorée, mais des progrès restent nécessaires pour assainir les finances publiques.

En matière de finances publiques dans l’UE, l’heure n’est pas à la complaisance. S’il est vrai que les soldes budgétaires se sont considérablement améliorés en 2007, les gouvernements doivent prendre des mesures supplémentaires pour garantir la viabilité des finances publiques, favoriser la croissance économique à long terme et veiller au bon fonctionnement de l'Union économique et monétaire. Tel est, en substance, le message délivré par la Commission dans son nouveau rapport annuel sur les finances publiques. Le rapport 2008 de la Commission sur les finances publiques montre que les gouvernements des États membres disposent d’une marge de manœuvre importante. Il plaide pour l’adoption d’une approche globale de la politique budgétaire afin de promouvoir la croissance et la compétitivité, en mettant l’accent sur l’efficacité de la fiscalité et des dépenses.

Les principaux points du rapport

  • Il est essentiel de disposer de finances publiques saines. Une dette publique élevée ralentit fortement la croissance à moyen terme d’un pays: en empruntant beaucoup, les gouvernements font grimper les taux d'intérêt et découragent l'investissement privé.
  • L’existence de grandes administrations publiques peut freiner la croissance, si celles-ci se caractérisent par une charge fiscale élevée et une utilisation inefficace des ressources publiques.
  • L’investissement public doit être mieux ciblé: il faut l’orienter vers les domaines où le marché est déficient et vers la prestation de services publics (santé, éducation, etc.).
  • Enfin, la fiscalité conçue de manière à favoriser l’emploi sans décourager l'investissement peut avoir un effet accélérateur sur la croissance.


En s’appuyant sur la réforme du pacte de stabilité et de croissance entreprise en 2005 et sur le bilan réalisé à l'occasion des dix ans de l’euro, le rapport avance quatre propositions pour garantir que la qualité des finances publiques demeure au cœur des politiques budgétaires nationales:

  • une information plus systématique et exhaustive de la part des États membres;
  • la prise en compte, dans les décisions budgétaires, des résultats des politiques menées;
  • un renforcement de l’efficacité des systèmes fiscaux;
  • un examen régulier des finances publiques.

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles