Chemin de navigation

Ouverture à la concurrence du marché du crédit - 16/01/2008

Calculatrice posée sur des billets en euro

L’harmonisation du marché européen du crédit devrait se traduire par un choix plus large et des prix plus compétitifs pour les consommateurs.

Si vous avez déjà eu recours au crédit à la consommation pour vous acheter un lave-linge ou une télévision, par exemple, vous serez peut-être étonné d'apprendre que le coût varie selon le pays de l'Union européenne où l'on se trouve. Ainsi, les consommateurs finlandais paient un taux d'intérêt de 6 % sur leurs crédits, contre 12,2 % au Portugal. L’Union européenne a donc décidé d’agir, afin d’harmoniser les règles dans ce domaine.

La directive sur le crédit aux consommateurs, approuvée le 16 janvier par le Parlement européen, étend les bienfaits du marché unique européen aux services financiers EnglishEnglish de détail. Les consommateurs pourront désormais comparer les offres des banques et organismes de crédit situés dans toute l’Union, afin de trouver l’offre la plus avantageuse.

Transparence et droits des consommateurs vont devenir les maîtres-mots dans ce domaine, le prêteur étant désormais tenu de fournir les mêmes informations de base dans toute l’Europe. Il sera donc plus facile de comparer les conditions proposées, en matière de taux d’intérêt ou de frais de non-exécution, par exemple. Un  formulaire type sera utilisé dans toute l’Union européenne de manière à faire apparaître clairement le coût du crédit proposé.

Après la signature d’un contrat de crédit, les consommateurs disposeront de quatorze jours pour changer d'avis.  Ils ne seront donc plus pénalisés pour avoir pris une décision trop rapidement et les prêteurs chercheront à être plus compétitifs, afin de conserver leur clientèle.

Cette nouvelle directive s’applique aux contrats de crédit compris entre 200 et 75 000 euros. Elle ne couvre pas les crédits hypothécaires et les cartes à débit différé. La limite inférieure a été fixée de manière à inclure les prêts rapides par SMS, réalisés au moyen d’un téléphone portable. Cette pratique en vogue, qui permet de réaliser un prêt en quinze minutes, a de nombreux adeptes en Suède et en Estonie.

Consumer credit EnglishEnglish

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles