Chemin de navigation

Concours européen de traduction: les langues à l'honneur - 30/03/2010

Les lauréats du concours 2009 ©UE

Les 27 lauréats de l'édition 2009 du concours européen Juvenes Translatores ont été récompensés.

Les 27 lauréats du concours Juvenes Translatores («jeunes traducteurs», en latin), lancé par la direction générale de la traduction de la Commission, ont été accueillis à Bruxelles sous un soleil printanier. Organisé pour la troisième année consécutive, ce concours est destiné aux élèves du secondaire dans toute l'UE.

Les épreuves, qui se sont déroulées le 24 novembre 2009, étaient ouvertes aux aspirants traducteurs nés en 1992, qui représentaient à la fois leur école et leur pays. Les participants devaient choisir parmi les 23 textes proposés (un par langue officielle de l’UE) et le traduire dans la langue de l'UE de leur choix.

Plus d'un participant — et pas uniquement parmi les lauréats — a fait preuve d'une belle inventivité face aux difficultés des textes, démontrant un réel talent pour la traduction.

Il convient bien entendu de rendre hommage au rôle essentiel des enseignants, non seulement dans l'organisation des épreuves au sein des écoles, mais aussi dans l'éclosion de ces nouveaux talents. Eux aussi doivent parfois faire preuve d'inventivité pour assurer la bonne marche du concours — par exemple pour mener à bien les épreuves en dépit d'une grève de la poste et de l'éducation nationale, comme ce fut le cas l'année dernière en Irlande.

Le concours a aussi donné naissance à d'autres aventures linguistiques inattendues: après la dernière édition, un enseignant français travaillant à Göterborg, en Suède, a décidé de mettre sur pied un échange scolaire avec la France et l'Espagne autour du projet Juvenes Translatores. L'idée a inspiré d'autres établissements, qui lui ont emboîté le pas, avec autant de succès.

Juvenes Translatores vise à promouvoir l’apprentissage des langues étrangères en Europe et à faire mieux connaître la profession de traducteur. Comme l’a expliqué un lauréat, «Il y a de grandes différences entre le français, l’anglais et ma langue maternelle, même pour dire la même chose. La sensation n'est pas la même. C’est pour ça que j’étudie les langues: pour pouvoir m'exprimer de multiples façons.»

En savoir plus sur Juvenes Translatores

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles