Chemin de navigation

Enseignement: l'UE atteindra-t-elle ses objectifs? - 26/11/2009

Des étudiants devant un bâtiment orné des étoiles européennes © CE

En matière d'enseignement, l'Union européenne a atteint un de ses buts, mais la réalisation de ses autres objectifs a pris du retard.

Près de dix ans après que les États membres de l'Union européenne ont fixé cinq grands objectifs dans le domaine de l'éducation et de la formation, un rapport d'avancement English indique qu'ils n'atteindront pas ces objectifs dans les délais prévus, c'est-à-dire en 2010.

Seul un de ces objectifs a été atteint, à savoir l'augmentation de 15 % du nombre d'étudiants sortant de l'université munis d'un diplôme en mathématiques, sciences ou technologies. En outre, une condition liée à cet objectif est remplie, puisque ces diplômés sont de plus en plus des femmes.

Dans trois autres domaines — l'apprentissage tout au long de la vie, la réduction du taux d'abandon dans l'enseignement supérieur et à l'université, ainsi que la proportion de diplômés de l'enseignement secondaire supérieur — les États membres de l'Union ont réalisé des progrès, même s'ils sont encore globalement insuffisants par rapport aux objectifs fixés.

L'Union n'est par contre pas parvenue à atteindre le cinquième objectif, à savoir l'amélioration des compétences en lecture chez les élèves de 15 ans, et la situation s'est même aggravée par rapport à il y a dix ans.

De manière générale, le niveau de l'enseignement a progressé en Europe. Si les personnes ayant un faible niveau d'éducation représentent encore 30 % de la population en âge de travailler, soit 77 millions de personnes, ce nombre a toutefois baissé de près d'un million chaque année depuis 2000.

L'Union européenne prône depuis longtemps l'amélioration de l'enseignement pour surmonter les difficultés économiques et sociales, et la récession actuelle montre qu'il est urgent de procéder à des réformes et des investissements dans ce domaine, selon la Commission.

D'après un autre rapport English , destiné à évaluer la coopération entre les États membres de l'Union dans le domaine de l'enseignement, l'investissement par étudiant a augmenté à tous les niveaux depuis 2000. On constate toutefois un ralentissement de l'augmentation des dépenses dans l'enseignement supérieur. Or, les États membres de l'Union devraient investir chaque année en moyenne 10 000 euros de plus par étudiant pour rattraper les États-Unis à cet égard.

Les objectifs en question font partie de la «stratégie de Lisbonne», ce plan décennal que les dirigeants européens on adopté en 2000 pour favoriser la croissance et l'emploi. La Commission publie chaque année un rapport sur l'avancement de cette stratégie.

L'Union européenne reconsidère les objectifs qu'elle a fixés dans le cadre de cette stratégie, puisque celle-ci arrive à son terme. Au début de l'année, les États membres ont ajouté des objectifs relatifs à l'éducation de la petite enfance et à l'enseignement postsecondaire. Ils ont également convenu de compléter l'objectif de lecture des élèves de 15 ans, en y ajoutant les compétences en mathématiques et en sciences.

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles