Chemin de navigation

Investir dans la jeunesse - 27/04/2009

Sept jeunes posant en groupe © CE

Le taux de chômage augmente plus rapidement parmi les jeunes. Il est donc plus que nécessaire d'adopter une nouvelle stratégie à long terme pour s'attaquer à ce fléau.

Dans le cadre de sa réponse à la crise économique, la Commission propose de modifier sa politique en faveur de la jeunesse pour les dix prochaines années. Cette nouvelle stratégie, qui couvre plusieurs domaines politiques, vise à renforcer la coopération entre États membres sur les questions concernant la jeunesse.

Les jeunes Européens de 15 à 25 ans constituent la première génération à grandir dans une Europe sans frontières et sans conflits. Leurs parents et leurs grands-parents n'ont pas eu cette chance. Pourtant, trouver un emploi stable devient de plus en plus difficile. Beaucoup vivent donc dans la précarité, ce qui freine leur indépendance et leur pleine intégration dans la société. Ils acceptent souvent des boulots temporaires parce qu'ils ne parviennent pas à obtenir un poste de longue durée.

À côté des mesures existantes, l'Union européenne souhaite aider les États membres à coordonner leurs efforts en faveur des jeunes, pour leur ouvrir des portes dans l'éducation et le marché de l'emploi, et pour les encourager à s'impliquer davantage dans la société, par exemple grâce à des actions citoyennes. La stratégie souligne notamment l'importance de l'éducation non formelle, du bénévolat et de la formation professionnelle pour mettre un pied dans le marché du travail, surtout pour les quelque 15 % de jeunes qui ne terminent pas leurs études.

La Commission invite les gouvernements à mener un dialogue régulier avec la jeunesse, qui constitue une ressource de plus en plus précieuse. En effet, les jeunes représentent 20 % de la population actuelle en Europe, mais cette proportion devrait tomber à seulement 15 % en 2050. Or, ce sont eux qui remplaceront la population active vieillissante.

Pour agir en connaissance de cause, l'Union européenne a également publié un rapport détaillé sur la jeunesse English, qui brosse pour la première fois un tableau exhaustif de la situation des jeunes. Dorénavant, ce rapport sera actualisé tous les trois ans.

En février, environ 17,5 % des Européens de moins de 25 ans cherchaient du travail. Ils étaient 14,7 % un an plus tôt. Le taux de chômage des jeunes d'aujourd'hui représente plus du double du taux moyen dans toute l'Union européenne, qui est passé de 6,8 % à 7,9 % sur la même période.

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles