Chemin de navigation

Les traducteurs de demain révèlent leurs talents - 28/11/2008

Un garçon et une fille en train de traduire

Dans toute l'UE, des jeunes de 17 ans mettent leurs compétences de traducteurs à l'épreuve.

«La langue de l'Europe, c'est la traduction», a dit un jour l'écrivain et intellectuel italien Umberto Eco.

Le 27 novembre, plus de 2 000 élèves ont célébré cette «langue» en participant au concours Juvenes Translatores organisé par la Commission européenne pour les établissements d'enseignement secondaire de tous les États membres de l'Union européenne.

De la Guadeloupe, dans les Caraïbes, à Kittilä, au nord du cercle polaire, des élèves ont accepté de relever le défi consistant à transmettre fidèlement le message d'un texte original dans une traduction qui se lise aussi naturellement que possible.

Les participants étaient libres de choisir la langue source et la langue cible de leur traduction, même si, par souci de qualité, il leur a été recommandé de traduire vers leur langue maternelle ou leur langue la plus forte. Bien que différents dans les 23 langues, les textes à traduire portaient tous sur le même sujet général. Les traductions seront évaluées par des traducteurs de la Commission, en fonction de la capacité des élèves à utiliser une terminologie adéquate, à rédiger avec aisance et à faire preuve de créativité pour surmonter les difficultés rencontrées.

Le concours Juvenes Translatores («jeunes traducteurs» en latin) vise à promouvoir les langues étrangères en Europe et la traduction en particulier. Constatant qu'il éveillait l'intérêt des jeunes pour ces deux matières, certaines écoles ont même décidé d'organiser leur propre concours. À l'instar de plusieurs lauréats de l'an dernier, de nombreux participants viennent de familles bilingues, un atout précieux qu'il convient de valoriser.

Les 27 lauréats, un de chaque État membre de l'UE, seront invités à Bruxelles en avril pour assister à une cérémonie de remise des prix en présence de Leonard Orban, commissaire européen chargé du multilinguisme. Ils auront également l'occasion de rencontrer des traducteurs de la Commission afin d'en apprendre plus sur leur métier. Au-delà de la reconnaissance de leur travail, les lauréats de l'an dernier ont surtout apprécié de pouvoir se rencontrer et de communiquer dans une langue commune.

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles