Chemin de navigation

Les langues, un atout pour la vie - 18/09/2008

Un groupe d'apprenants dans un laboratoire de langues

Soucieuse de renforcer les compétences linguistiques dans l'UE, la Commission encourage l'apprentissage des langues à tout âge.

Avez-vous déjà songé à apprendre le bulgare, le maltais ou l'irlandais? L'Union européenne (UE), qui compte 23 langues officielles et plus de soixante langues régionales, vous offre l'embarras du choix.

Pourtant, malgré cette diversité linguistique, seul un Européen sur deux peut soutenir une conversation dans une langue étrangère, ce qui pose un grave problème à l'heure de la mondialisation de l'économie.

C'est pourquoi, dans sa nouvelle communication, la Commission en appelle à un règlement européen du problème, en partant du principe que les langues s'apprennent tout au long de la vie, et pas seulement à l'école.

Des mesures doivent donc être adoptées pour que les langues puissent être apprises plus tard, dans le cadre de la formation professionnelle et continue, par exemple, l'idéal étant que les Européens apprennent au moins deux langues en plus de leur langue maternelle.

Les langues étrangères sont indispensables à la compétitivité. Selon une étude commandée par l'UE, de nombreuses PME perdent des marchés pour des problèmes de communication et les recruteurs disent avoir du mal à pourvoir les postes requérant des connaissances linguistiques.

Ce n'est pas seulement l'anglais qui est demandé. Les entreprises déployant leurs activités aux quatre coins du monde, d'autres langues sont de plus en plus recherchées, comme le russe et l'allemand (Europe de l'Est), le français (Afrique) et l'espagnol (Amérique du Sud). Le problème est devenu encore plus pressant dans l'UE, le nombre de langues officielles ayant plus que doublé depuis la récente adhésion de douze nouveaux États membres.

Outre qu'elle permet à l'UE de rester compétitive, la connaissance des langues étrangères permet aux Européens de mieux profiter des ressources culturelles et sociales offertes par l'intégration européenne. Le 26 septembre, date de la Journée européenne des langues, sera l'occasion de fêter la diversité linguistique de l'UE. Des manifestations seront organisées dans les pays membres afin de célébrer les langues comme autant de ponts entre les cultures.

Cette année, la Commission a également organisé une série de débats sur le multilinguisme en Europe, dans le cadre de l'Année européenne du dialogue interculturel. Le dernier débat, qui s'est tenu à Bruxelles début septembre, portait sur la question de savoir si la diversité linguistique de l'UE constituait une source de tension ou un enrichissement.

Afin d'encourager l'apprentissage des langues étrangères et l'art de la communication interculturelle, la Commission organise cette année un concours de traduction pour les jeunes âgés de 17 ans.

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles