Chemin de navigation

Un plan pour stimuler l'entrepreneuriat en Europe - 10/01/2013

Une femme en tailleur gris laisse des empreintes de pas sur un escalier en bois © iStock/James Tutor

Les mesures proposées favoriseraient l'émergence de nouvelles générations d'entrepreneurs et aideraient les jeunes, les femmes, les personnes âgées, les immigrés et les chômeurs à créer leur propre entreprise.

Les entrepreneurs créent des emplois. Ils dirigent un bon nombre des petites entreprises qui sont chaque année à l'origine de quatre millions d'emplois nouveaux en Europe.

L'Union européenne accuse toutefois un retard par rapport à ses concurrents en matière d'esprit d'entreprise et pourrait donc créer encore plus d'emplois. Seuls 11 % des Européens sont des entrepreneurs, alors que près de 40 % souhaiteraient être leur propre patron pdf - 10 MB [10 MB] English (en) . Aux États-Unis et en Chine, cette proportion s'élève à plus de 50 %.

Cette réticence relative à créer de nouvelles entreprises doit disparaître si l'Europe veut renouer avec la croissance. Pour encourager ce changement, la Commission propose un plan d'action qui consiste à:

  • améliorer l'accès aux financements en créant un marché européen du microfinancement, et en simplifiant les règles fiscales pour les investissements privés directs;
  • intégrer l'éducation à l'entrepreneuriat dans les programmes scolaires: les jeunes devraient vivre au moins une expérience dans ce domaine avant de quitter l'école secondaire;
  • réduire les délais nécessaires pour créer une entreprise et obtenir toutes les autorisations requises;
  • mettre sur pied des programmes visant à guider, conseiller et soutenir les femmes, les personnes âgées, les immigrés, les chômeurs et les autres entrepreneurs potentiels;
  • proposer des formations à la gestion et des services de tutorat aux nouveaux entrepreneurs, et les mettre en réseau avec leurs pairs et leurs fournisseurs et clients potentiels;
  • soutenir les jeunes entreprises de l'économie numérique en supprimant les obstacles aux ventes transfrontalières en ligne;
  • faciliter les démarches pour créer, vendre, transmettre ou redémarrer une entreprise;
  • aider les jeunes entreprises à surmonter leurs difficultés financières à court terme et donner une deuxième chance aux entrepreneurs honnêtes, car les entreprises créées à la suite d’une première faillite réussissent mieux.

Les pays européens coopèrent déjà dans le cadre de l'initiative relative aux PME (Small Business Act) pour réduire la bureaucratie qui pèse sur les entreprises. Le nouveau plan contribuera à améliorer l'efficacité de ces règles communes pour les petites entreprises.

Prochaines étapes

La Commission va travailler en étroite collaboration avec les États membres, les organisations professionnelles et d'autres parties intéressées pour établir une feuille de route et concrétiser ces propositions.

Le soutien apporté aux entrepreneurs varie considérablement d'un pays de l'UE à l'autre. Le partage des bonnes pratiques et la coordination des efforts sont potentiellement plus efficaces qu'une action isolée à l'échelon national.

En savoir plus sur la promotion de l'entrepreneuriat English (en)

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles