Chemin de navigation

L'avenir de l'industrie européenne - 29/10/2010

La nouvelle politique industrielle de l'Union européenne vise à créer des emplois tout en maintenant les outils de production en Europe.

L'industrie européenne a été durement frappée par la crise économique. Cependant, des signes de reprise sont perceptibles et la Commission a présenté une nouvelle politique pour assurer l'avenir de ce secteur.

Cette nouvelle politique industrielle repose sur une double hypothèse: les industries nationales n'ont plus leur place dans l'actuelle économie mondialisée et le maintien d'un secteur manufacturier fort permettra de créer des emplois variés et bien rémunérés. Le passage à une économie durable doit être considéré par l'Union européenne comme une occasion de renforcer sa compétitivité.

Cette politique est l'une des sept «initiatives phare» de la stratégie Europe 2020 visant à encourager une croissance intelligente, durable et équitable. Voici ses principaux objectifs:

  • créer un cadre juridique qui aide les entreprises à rester compétitives;
  • faciliter l'accès des entreprises au financement et promouvoir la création de PME;
  • améliorer les infrastructures de transports, d'énergie et de communication;
  • promouvoir l'efficacité et le caractère durable de l'approvisionnement en matières premières et de la gestion de celles-ci;
  • stimuler l'innovation dans certains secteurs, tels que la construction, les biocarburants et les transports routier et ferroviaire.

«Il n'y aura pas de développement durable sans compétitivité et il n'y aura pas de compétitivité à long terme sans développement durable. Et il n'y aura ni l'un, ni l'autre sans un bond en avant dans l'innovation!» a déclaré Antonio Tajani, commissaire européen chargé de l'industrie.

Évaluer les progrès

Des rapports sur la compétitivité de l'Union européenne en général et de ses États membres en particulier seront présentés chaque année. Un premier rapport a examiné, pour chaque État membre, la situation du secteur manufacturier, les activités de recherche et d'innovation, et les stratégies adoptées en matière de développement durable.

Ce rapport indique, par exemple, que la compétitivité globale de la France a été clairement supérieure à la moyenne de l'Union et que la production manufacturière française a chuté de 20 % pendant la crise, avant de regagner 9 % en juillet 2010.

L'industrie manufacturière représente 25 % des emplois et 80 % des activités de recherche du secteur privé européen.

Une politique industrielle à l'ère de la mondialisation

La compétitivité industrielle en Europe

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles