Chemin de navigation

Logo biologique: 12 étoiles blanches en forme de feuille sur fond vert © UE

Comment promouvoir au mieux l'agriculture biologique en Europe? Votre avis nous intéresse.

La réglementation de l'Union européenne (UE) relative à la production d'aliments bio est stricte, afin de renforcer la confiance des consommateurs et de promouvoir l'agriculture biologique en Europe, qui veille au bon entretien des terres, au maintien de la biodiversité et à la protection du bien-être des animaux.

Environ 2 % des produits alimentaires consommés aujourd'hui dans l'UE sont certifiés biologiques et quelque 200 000 exploitations agricoles (1 sur 50) sont agréées comme biologiques.

La Commission examine actuellement de nouveaux moyens d'améliorer la législation de l'UE applicable à la production biologique et d'accroître encore cette demande. C'est dans ce cadre que nous aimerions recueillir votre avis et vos idées sur différents objectifs envisagés:

  • simplifier la réglementation tout en évitant un relâchement des normes;
  • veiller à ce que des organismes génétiquement modifiés (OGM), interdits dans les produits bio, ne se retrouvent pas accidentellement dans la chaîne de production biologique;
  • promouvoir les produits bio au moyen des règles en matière d'étiquetage (notamment par l'apposition obligatoire du logo bio européen sur tous les produits bio de l'UE);
  • renforcer les contrôles afin d'éviter la fraude;
  • combler les lacunes des règles actuelles en matière d'importation.

La consultation en ligne est ouverte jusqu'au 10 avril 2013. La Commission tiendra compte des contributions reçues pour décider des mesures à prendre. Elle devrait présenter, à la fin de l'année, des propositions de révision de la législation actuelle.

Aujourd'hui, les produits alimentaires ne peuvent être qualifiés de biologiques que si au moins 95 % de leurs ingrédients agricoles sont issus de la filière bio. L'agriculture biologique accorde une attention particulière à la protection de l'environnement et au bien-être des animaux. Les agriculteurs doivent éviter ou réduire considérablement l'emploi de produits chimiques de synthèse comme les engrais, les pesticides, les additifs et les médicaments.

En ce qui concerne les aliments importés, ils ne peuvent être reconnus comme bio que si la réglementation et les mécanismes de certification de leur pays d'origine sont considérés comme équivalents aux normes européennes.

S'ils utilisent le logo bio européen, les fabricants doivent également indiquer le numéro de référence de l'organisme de certification, ainsi que le nom du producteur, du transformateur ou du distributeur ayant traité le produit en dernier lieu. Des marques de certification biologique nationales peuvent être apposées à côté du logo de l'UE.

En savoir plus sur l'agriculture biologique dans l'UE

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles