Chemin de navigation

Surpêche: l'Union européenne resserre les mailles du filet - 14/11/2008

Un filet vidé à bord d'un chalutier © CE

De nouvelles mesures doivent garantir le respect des règles de pêche dans toute l'Union européenne.

L'Union européenne réglemente la pêche afin de protéger les stocks de poisson contre la surpêche et d'empêcher la détérioration des écosystèmes marins. C'est aux États membres qu'il incombe de veiller au respect de ces règles. De nouvelles propositions doivent leur permettre de les faire appliquer de manière plus efficace.

Les procédures de contrôle des captures – et notamment celles relatives aux inspections – seront normalisées, afin de garantir l'application uniforme de la réglementation dans toute l'Union européenne. En effet, des contrôles sont effectués à chaque étape de la chaîne, du filet de pêche à l'assiette du consommateur: en mer, au port, pendant le transport et lors de la mise sur le marché.

Les nouvelles dispositions doivent favoriser le respect des règles en simplifiant celles-ci et en veillant à ce que la pêche illicite soit sanctionnée de la même façon partout dans l'Union. Les récidivistes risqueront la suspension de leur permis de pêche. Les nouvelles dispositions visent aussi à encourager le respect des règles, afin que tous les acteurs du secteur de la pêche se sentent responsables de son avenir.

Joe Borg, commissaire chargé de la pêche, a déclaré: «Si nous voulons garantir la durabilité de la pêche à l'avenir, nous devons remplacer un système qui est inefficace, cher et complexe par un système qui peut réellement produire des résultats. Je pense que cette proposition donnera à tous les acteurs concernés les instruments nécessaires à cette fin.»

La Commission disposera aussi de moyens accrus pour veiller à ce que les États membres assurent le respect de la politique de la pêche. Elle pourra ainsi plus facilement leur infliger des sanctions financières et fermer des pêcheries.

Les chiffres publiés au début du mois par la Commission indiquent que la plupart des espèces ont encore fait l'objet d'une pêche excessive en 2008. Des quotas de capture ont été mis en place pour éviter cette surpêche et pour permettre la reconstitution des espèces les plus vulnérables, telles que le cabillaud, le haddock et le merlan.

Les ministres de la pêche des 27 États membres de l'Union européenne examineront ces propositions lors de leur réunion de décembre.

Choisir le contraste élevé Choisir la taille de caractères normale Augmenter la taille des caractères de 200 % Envoyer cette page à quelqu'un Imprimer cette page

 

Avez-vous trouvé l'information recherchée?

Oui Non

Que cherchiez-vous?

Avez-vous des suggestions?

Liens utiles