Commission européenne

Actualité | 13/02/2015

Conseil européen : la lutte contre le terrorisme s'intensifie

Joint press conference of Jean-Claude Juncker and Donald TuskJoint press conference of Jean-Claude Juncker and Donald Tusk

Les membres du Conseil européen ont convenu de renforcer la lutte contre le terrorisme et discuté de l'Ukraine, de la Grèce et de l'Union économique et monétaire.

Les membres du Conseil européen ont adopté hier (12 février) une déclaration dans laquelle ils s'engagent à renforcer la lutte contre les menaces terroristes dans le plein respect des droits de l'Homme et la primauté du droit. Ils ont convenu de diverses mesures visant à garantir la sécurité des citoyens, la prévention de la radicalisation et la sauvegarde des valeurs, ainsi qu'à coopérer avec les partenaires internationaux de l'UE.

Dans ce contexte, le président Juncker a confirmé que la Commission européenne présentera en avril sa proposition, annoncée en décembre, d'"Agenda européen sur la sécurité 2015-2020". Il abordera plusieurs aspects tels que l'identification des outils politiques pour prévenir et combattre la radicalisation, la lutte contre le financement du terrorisme, le renforcement de la coopération entre Europol et d'autres organismes européens et le renforcement de la lutte contre le trafic d'armes.

Sur l'Ukraine, les dirigeants ont exprimé leur soutien aux résultats de la réunion de Minsk, tout en soulignant leur attente que le cessez-le-feu soit pleinement respecté et mis en Ĺ“uvre dans le but de trouver une solution pacifique durable.

Lors de la conférence de presse finale, le président Juncker a également annoncé que la Commission allait immédiatement relancer les pourparlers de gaz trilatéraux avec la Russie et l'Ukraine pour éviter de nouveaux problèmes lors de l'hiver 2015. Il a également déclaré que la Commission étudiera en profondeur la question difficile de l'interface entre ce qui est fait en matière de commerce en Europe et ce qui se passe dans le contexte de l'Union eurasienne.

Sur la Grèce, les membres du Conseil européen ont rencontré le nouveau Premier ministre grec Alexis Tsipras et ont fait le point de la situation dans le pays. Une évaluation technique est actuellement menée afin d'établir un terrain d'entente avant que les ministres des Finances de la zone euro ne se réunissent lundi prochain.

Sur l'Union économique et monétaire, le président Juncker a présenté aux chefs d'Etat et de gouvernement une "note d'analyse" sur l'état de l'Union économique et monétaire (UEM), les prochaines étapes possibles ainsi qu'un certain nombre de questions d'intérêt pour le débat public. Lors du Conseil européen de juin, un rapport des quatre présidents sera présenté. 

Partager cette page

Références