Bassin méditerranéen

Mediterranean Sea

Bien qu'elle compte plus d'une vingtaine de pays riverains, la majeure partie de la mer Méditerranée est située en dehors de toute juridiction nationale. Il est donc indispensable d'instaurer une coopération pour:

  • gérer les activités maritimes;
  • protéger l'environnement marin et le patrimoine maritime;
  • prévenir et combattre la pollution;
  • améliorer la sûreté et la sécurité en mer;
  • promouvoir la croissance «bleue» et l'emploi.

La politique maritime intégrée dans la région méditerranéenne vise à améliorer la coopération et la gouvernance, tout en encourageant une croissance durable. Elle englobe les aspects suivants:

  • les groupes de travail sur la politique maritime intégrée dans la région méditerranéenne auxquels participent tous les pays bordant la Méditerranée et les organisations régionales et qui se réunissent tous les ans;
  • la coopération tripartite entre la direction générale des affaires maritimes et de la pêche, la Banque européenne d'investissement et l'Organisation maritime internationale, qui vise à développer les secteurs maritimes de la Méditerranée, notamment dans les pays partenaires de l'UE situés dans le sud méditerranéen. À la suite de cette coopération et de la 12e conférence de la FEMIP (facilité euro-méditerranéenne d'investissement et de partenariat), les trois membres du groupe collaborent, avec le secrétariat de l'Union pour la Méditerranée et avec les pays concernés, sur un certain nombre de priorités visant notamment à:
    • développer les pôles d'activités maritimes;
    • promouvoir un réseau des écoles supérieures et des instituts de formation dans le secteur marin et maritime;
    • mettre en place un centre virtuel de connaissances sur les affaires marines et maritimes en Méditerranée;
  • le projet sur la politique maritime intégrée dans la région méditerranéenne, un instrument de la politique européenne de voisinage financé par les pays méditerranéens pour aider les pays voisins du sud à mettre en place des approches intégrées dans le domaine marin et maritime;
  • l'élaboration de stratégies sous-régionales destinées à exploiter les forces et à traiter les faiblesses de certaines régions maritimes, telle la nouvelle stratégie de l'UE pour la région de l'Adriatique et de la mer Ionienne et son plan d'action;
  • l'organisation, tous les ans, du forum des fonctions des garde-côtes de la Méditerranée, un organe indépendant, facultatif et apolitique qui réunit des représentants d'administrations, d'institutions et d'agences de tous les pays méditerranéens travaillant dans ce domaine. Ce forum est financé par la direction générale des affaires maritimes et de la pêche;
  • la poursuite de la mise en place d'un centre virtuel de connaissances sur les affaires marines et maritimes en Méditerranée, afin de consolider et de partager des informations générales, techniques et sectorielles. Le centre permettra d'améliorer les synergies entre les initiatives et les projets, de faciliter la coordination et la coopération, d'encourager les investissements et l'innovation et de soutenir les entreprises maritimes:
  • deux études ont été publiées sur le Forum maritime en 2014:

    (a) Soutenir les activités visant à mettre en place des pôles d'activités maritimes en mer Méditerranée et dans la mer Noire: cette étude a pour objectif d'établir la carte des pôles d'activités existants, de cerner les forces et les faiblesses des différents pôles, d'examiner les moyens de développer des pôles nationaux et d'encourager la coopération entre pôles au niveau sous-régional (vidéos);

    (b) Mer Méditerranée: aspects et couverture géographique de la coopération maritime: cette étude fait partie d'une étude plus large portant sur le potentiel de croissance des entreprises maritimes en Méditerranée, dans le bassin adriatico-ionien et en mer Noire. Elle vise à évaluer la coopération maritime existante et à mettre en évidence la valeur ajoutée de la coopération entre bassins maritimes et bassins maritimes sous-régionaux. Elle propose ce qui serait le mieux adapté sur le plan du contenu, de la couverture géographique et des méthodes pour continuer à développer la coopération.

    En 2015, la direction générale des affaires maritimes et de la pêche va lancer:

    (a) une étude sur la mise en réseau des écoles supérieures et des instituts de formation dans le secteur marin et maritime dans la région méditerranéenne, ainsi que sur les activités liées à la surveillance côtière. Cette étude doit évaluer si un tel réseau peut être créé, et comment, et quelle serait sa valeur ajoutée;

    (b) des travaux de recherche afin de développer l'économie maritime et d'innover dans ce domaine, grâce à un centre virtuel de connaissances sur les affaires marines et maritimes en Méditerranée.

Coopération régionale avec les partenaires méditerranéens

Les relations entre l'UE et les pays du sud de la Méditerranée et du Moyen-Orient évoluent dans le cadre du partenariat euro-méditerranéen instauré en 1995 par la déclaration de Barcelone. Plus récemment, la politique européenne de voisinage (PEV) a commencé à définir les relations entre l'UE et ces régions.

Le partenariat euro-méditerranéen («processus de Barcelone») est un forum régional de coopération politique, économique et sociale, qui complète les accords d'association et les plans d'action de la PEV. La création, en 2008, de l'Union pour la Méditerranée a relancé le processus.

Les projets marins et maritimes financés par l'UE couvrent toute une série de domaines d'activités. En voici quelques exemples:

Documents de référence

Exploiter le potentiel maritime de l’Europe

En savoir plus

Forum maritime

Atlas maritime européen

Réseau européen d'observation et de données du milieu marin (EMODnet)

EUROSTAT

  • Chiffres concernant la région méditerranéenne

Affaires maritimes

Nouvelles

  • 23/06/2016 - North Sea stakeholders discuss way forward for regional blue growth

    About 60 stakeholders from the North Sea region met on 20 and 21 June in The Hague, Netherlands for a workshop on strategic cooperation on blue growth in the North Sea area, organised by the European Commission.

  • 06/06/2016 - 40th Annual Session of the General Fisheries Commission for the Mediterranean: the start of "a new era in fish stock recovery"

    The 40th annual session of the General Fisheries Commission for the Mediterranean (GFCM) drew to a successful close on 3 June. Decisions taken in Malta are in line with the European Commission's strategy to improve the state of the Mediterranean fish stocks and the economic prospects of the fishing industry. Commissioner Karmenu Vella expressed his deep satisfaction with the outcome, which "ushers in a new era of action to help fish stocks recover and fishing communities thrive."

  • 29/04/2016 - A summit for the Mediterranean

    Commissioner Karmenu Vella was invited to deliver a speech at the “Mediterranean Leadership Summit” organized by the Economist in Malta on 28 and 29 April 2016. The conference comes at a time when the countries of the Mediterranean Sea are called upon to share their vision for stability, growth and competitiveness in the region.