Stratégie par bassin maritime: mer Noire
Mer Noire
 

La mer Noire est bordée par six pays, dont la Bulgarie et la Roumanie, qui font partie de l'Union européenne (UE). Pour garantir la cohérence et améliorer la coordination entre les principaux secteurs de l’économie bleue, la Commission européenne s'efforce de dialoguer avec les parties prenantes (publiques et privées), renforce leurs capacités et soutient les actions de coopération dans les secteurs marin et maritime.

S'appuyant sur le succès du premier dialogue sur la politique maritime intégrée, organisé en 2011 avec les acteurs concernés en Bulgarie et en Roumanie, et de la conférence de haut niveau consacrée aux acteurs concernés de la mer Noire, qui s'est tenue à Bucarest (Roumanie) en 2014, la Commission européenne s'est associée avec des experts maritimes et des entrepreneurs de la mer Noire pour déterminer comment déployer tout leur potentiel et générer des avantages économiques et sociaux durables dans les régions côtières. Dans ce contexte, la deuxième conférence consacrée aux acteurs concernés de la mer Noire a eu lieu à Sofia en mars 2015.

Parallèlement, une mission d’orientation (étude de faisabilité) a été lancée afin d’évaluer l’état des affaires maritimes dans les pays côtiers et de jeter les bases d’un projet de coopération dans le bassin maritime pour mieux faire connaître la politique maritime intégrée et renforcer les capacités des acteurs publics. Un document de réflexion pdf - 699 KB [699 KB] Toutes les traductions. a été établi et fait actuellement l'objet de discussions avec les pays côtiers et les organisations régionales.

La Commission européenne soutient également les efforts de plus de dix instituts de recherche et d'acteurs publics de tous les pays de la mer Noire. L'objectif est de rassembler les données qu’ils ont recueillies ces dernières années et de créer une carte numérique unique des fonds marins de la mer Noire englobant la géologie, les habitats et la vie marine. Une première version de la carte devrait être prête en 2016.

Des études ont été commandées afin de recenser les domaines de coopération renforcée au niveau des bassins maritimes et d'examiner les possibilités de pôles d’activités maritimes. Les résultats ont été publiés et peuvent être consultés sur la page web du Forum maritime (voir ci-dessous). Parmi les actions de suivi, deux appels à propositions sont déjà publiés.

Coopération régionale

La «synergie de la mer Noire», lancée par l'Union européenne, est une initiative visant à favoriser la coopération régionale avec et entre les pays bordant la mer Noire. Elle constitue un cadre flexible destiné à renforcer la cohérence, à coordonner les orientations politiques et à favoriser une approche plus intégrée.  En 2015, en collaboration avec le Service européen pour l'action extérieure, la Commission a publié un document de travail conjoint pdf - 531 KB [531 KB] Toutes les traductions. sur la mise en œuvre de la synergie de la mer Noire entre 2009 et 2014. Ce document décrit les progrès réalisés dans les principaux domaines de coopération dans la région. La politique maritime intégrée en est un exemple.
 
L'Union européenne possède également le statut d'observateur au sein de deux organisations régionales:

Financement de projets liés à la mer Noire

L'Union européenne finance, au titre de différents fonds, des projets liés au secteur maritime, dans plusieurs domaines d'activités. L'instrument d'aide de préadhésion (IAP) et l'instrument européen de voisinage (IEV) apportent un soutien financier aux projets menés dans cette région.

L'IEV finance le programme opérationnel conjoint pour le bassin de la mer Noire (2007-2013), dont l'objectif est de contribuer à renforcer le développement économique et social de la région dans une optique durable.

Ce programme poursuit trois buts spécifiques:

  • promouvoir le développement économique et social des régions frontalières;
  • œuvrer à relever ensemble les défis communs;
  • promouvoir la coopération locale entre les habitants.

Dans le cadre du programme Horizon 2020 de l'UE, un appel ciblé pour la région de la mer Noire a été lancé en 2014, pour un montant de 1,5 million d'euros. Un des projets retenus vise à créer un réseau (autonome) d'instituts de recherche, d'universités, de groupes de réflexion et d'agences de mise en œuvre de la région. Le projet Black Sea Horizon mettra en commun les ressources de tous les États littoraux (et au-delà) pour réaliser des projets d'intérêt commun dans le domaine des sciences, des technologies et de l'innovation. Il sera mis en œuvre dans les 36 mois à venir.

Infographie sur la croissance bleue

En savoir plus

Communications de la Commission

Résolutions du Parlement européen

Forum maritime (inventaire maritime)

Atlas maritime européen

Affaires maritimes

Nouvelles