Chemin de navigation


Vous êtes...

Présidence grecque du Conseil de l'UE
Année européenne 2013 du citoyen
Principaux messages lors du «Dialogue Citoyen», Esch-sur-Alzette, 30 juin 2013
FacebookFlickrRSSImprimerYoutubeTwitter

30.06.2013 Principaux messages lors du «Dialogue Citoyen», Esch-sur-Alzette. 

    Viviane Reding, Vice-présidente de la Commission, Commissaire responsable pour la Justice - Principaux messages lors du «Dialogue Citoyen», Esch-sur-Alzette, 30 juin 2013



    1. Protection des données

    La protection des données est un droit fondamental de l'Union. Je vais me battre pour que les données à caractère personnel bénéficient d'un niveau de protection élevé.

    Les derniers scandales sur la protection des données aux Etats-Unis et au Royaume Unis sont un rappel à l'ordre. A l'avenir, c'est Goliath qui luttera contre Goliath.

    Interrogée par un citoyen sur les allégations d'espionnage des bureaux des institutions européennes par la NSA, Viviane Reding a répondu:

    Entre partenaires, on n'espionne pas! On ne peut pas négocier sur un grand marché transatlantique s'il y a le moindre doute que nos partenaires ciblent des écoutes vers les bureaux des négociateurs européens. Les Américains devraient éliminer ces doutes très rapidement.

    2. Liberté de circulation

    La liberté de circulation est non seulement un droit fondamental des citoyens, mais aussi un pilier de l'intégration européenne. Or, en cette période de difficultés économiques, il est tentant de céder à des instincts populistes et de remettre en question cette réalisation européenne. Mais ce n'est pas là une solution. La liberté de circulation n’est pas négociable.

    3. Chômage des jeunes

    Aucun jeune de moins de 25 ans ne devrait attendre plus de quatre mois avant de trouver un emploi, un apprentissage ou un stage. L'Union met à disposition 6 milliards d'euros et la Commission a proposé de privilégier le financement de projets concrets afin que les fonds mis à disposition puissent être utilisés aussi rapidement que possible. Il importe donc à présent que les États nous soumettent des projets concrets.

    4. Solidarité

    Mais la solidarité ne doit pas fonctionner que dans un seul sens. L'Europe apporte son aide, mais que peut faire le citoyen pour aider l'Europe? Ne pourrait-on pas envisager, de la même manière, que des Européens de pays où la situation économique est meilleure deviennent en quelque sorte les parrains de jeunes chômeurs de pays connaissant des difficultés économiques? Et si nous, Luxembourgeois, devenions des pionniers de ce type de projet concret?

    5. Avenir de l'Europe

    Certains signes montrent que les Européens commencent à voir le bout du tunnel. La compétitivité s'améliore. Nous résolvons nos problèmes. Nous, Européens, devons avoir davantage confiance en nous. Plutôt que de nous plaindre, nous devrions nous retrousser les manches.

    6. Luxembourg

    Nous nous sommes habitués au beau temps, mais le beau temps n'est jamais garanti. Nous devons faire en sorte d'être prêts pour l'avenir.


    Haut de la pageHaut de la page
    A propos de nous
    Centre d'information européen

    José Manuel Barroso 2010-2014
    Viviane Reding 2010-2014
    Rejoignez-nous sur facebook
    Des questions sur l'Europe ? Contactez EUROPE DIRECT
    Les publications de l'UE en un clic!
    Dernière mise à jour : 02/07/2013  |Haut de la page