Chemin de navigation

Apprentissage des langues

De quoi s'agit-il?

En mars 2002, le Conseil européen de Barcelonepdf a appelé à une action destinée à «améliorer la maîtrise des compétences de base, notamment par l’enseignement d’au moins deux langues étrangères dès le plus jeune âge», et à la création d'un indicateur de compétence linguistique. Depuis lors, la Commission a soutenu des actions axées sur l'apprentissage des langues et l'élaboration d’indicateurs de résultats.

L'enquête sur les compétences linguistiquespdf organisée en 2011-2012 dans quatorze pays de l'UE montre les résultats suivants:

  • 42 % des élèves âgés de quinze ans ont atteint le niveau B1/B2 («utilisateur indépendant») du cadre européen commun de référence pour les langues dans leur première langue étrangère;
  • 25 % ont atteint ce niveau dans une deuxième langue étrangère;
  • 14 % des élèves ne possèdent aucune connaissance de base dans aucune langue.

Un récent rapport confirme que l'enseignement des langues étrangères continue à être inadapté dans de nombreux pays.

Selon les conclusions du Conseil sur le multilinguisme et le développement des compétences linguistiquespdf publiées en 2014, les pays de l'UE se sont résolument engagés à renforcer l'efficacité de l'enseignement des langues à l'école.

Où en est-on?

Entre 2011 et 2013, le groupe de travail thématique sur les langues dans l'éducation et la formation s'est intéressé aux moyens d'améliorer les résultats de l'apprentissage linguistique. Après avoir effectué une analyse comparative, ce groupe a publié un rapport sur des méthodes de langues innovantes permettant d'accélérer l'apprentissage des languespdf(1.34 Mb) Choisir les traductions du lien précédent  , preuves scientifiques à l'appui. Le rapport aborde les deux grands thèmes suivants:

  • l'enseignement d’une matière intégré à une langue étrangère (EMILE);
  • l'enseignement des langues assisté par ordinateur (ELAO).

Il présente également les résultats du projet ICT-Rev consacré à de nouvelles méthodes d'enseignement des langues.

Les mesures visant à améliorer l’enseignement doivent aller de pair avec l'élaboration de méthodes d’évaluation modernes, dont de nombreux systèmes d'éducation sont dépourvus.

La capacité à communiquer dans plusieurs langues fait partie des compétences essentielles pour répondre à la demande du marché. Comme d’autres compétences transférables, elle renforce la compétitivité des individus et de l'économie. S'appuyant sur l'expérience acquise avec le cadre européen commun de référence pour les langues, des spécialistes de l'enseignement des langues participent depuis septembre 2014 au groupe de travail «Éducation et formation 2020» afin d'élaborer des cadres de compétences numériques et entrepreneuriales.

Nous devons savoir avec certitude quelles sont les compétences linguistiques demandées sur le marché du travail pour faire en sorte que l'enseignement, l'apprentissage et l'évaluation tiennent compte de ces besoins pour atteindre les résultats appropriés.

Quelles seront les prochaines étapes?