Chemin de navigation

Accueil

Journées de l'égalité salariale / Sensibilisation RSS


Autriche

Depuis 2009, l'Autriche célèbre chaque année la journée de l'égalité salariale en avril. Les activités consistent notamment à encourager les femmes à poser des questions sur les salaires au travail, et les entreprises à analyser leurs structures de rémunération pour voir s'il existe des écarts entre les hommes et les femmes. Cette journée est organisée par la section autrichienne des «Business and Professional Women (BPW)».

Belgique

La Belgique a été le premier pays d'Europe à organiser une journée de l'égalité salariale en 2005. La campagne était destinée à attirer l'attention du public et des responsables politiques sur l'écart de rémunération entre les hommes et les femmes. «Zij-kant», le mouvement des femmes progressistes, en collaboration avec le syndicat FGTB, est le principal organisateur de cet événement annuel, qui a lieu en mars. La journée de l'égalité salariale a donné lieu à des campagnes controversées utilisant des affiches et des vidéos pour attirer l'attention sur la question de l'égalité des salaires. En 2013, la journée de l'égalité salariale fêtera sa neuvième édition.

République tchèque

En République tchèque, la journée de l'égalité salariale est organisée par les «Business and Professional Women (BPW)» depuis 2010. Le 12 avril 2012, des concerts, des spectacles de danse, des défilés de mode et des entretiens avec des personnalités en vue ont eu lieu dans le centre commercial Fashion House. Des séances d'encadrement ont notamment été organisées par des femmes occupant des postes de directrices et de chefs d'entreprise.

Estonie

L'Estonie a fêté la journée de l'égalité salariale le 11 avril 2013. Ce sont principalement les «Business and Professional Women (BPW)» qui organisent les activités. Traditionnellement, des restaurants proposent du saumon à un prix différent selon qu'il est accompagné d'aneth ou non, afin d'illustrer l'écart de rémunération entre hommes et femmes en Estonie. En 2013, l'accent ayant été placé sur les jeunes et les employeurs, les cafétérias des universités et des entreprises ont été sur le devant de la scène. BPW continuera de recueillir les avis et expériences des citoyens, en particulier en ce qui concerne la transparence et l'équité des systèmes de rémunération, principal message de la campagne en 2013.

Allemagne

L'Allemagne a célébré sa première journée de l'égalité salariale en 2008, à l'initiative des BPW Allemagne. Chaque année, au mois de mars, un aspect majeur de l'écart de rémunération entre hommes et femmes est mis en évidence pour susciter le débat. Des séances d'information sont organisées pendant le quatrième trimestre de l'année, afin de sensibiliser au sujet qui sera traité et de préparer les activités de la journée.

Portugal

Le 6 mars 2013, le Portugal a fêté sa première journée nationale de l'égalité salariale. Cette journée marque le nombre de jours supplémentaires que les femmes devraient travailler chaque année pour gagner le même salaire que les hommes. Afin de sensibiliser à la persistance de l'écart de rémunération entre hommes et femmes, la Commission pour l’égalité dans le travail et l’emploi (CITE) a lancé une campagne dans les transports publics, et des affiches ont été distribuées dans les villes de Lisbonne, Almada et Porto. De plus, le 6 mars, la CITE a offert un cadeau symbolique aux PDG des plus grandes entreprises portugaises, ainsi qu'aux associations patronales et aux partenaires sociaux, afin de promouvoir cette journée.

Espagne

Chaque année depuis 2010, la journée de l'égalité salariale est célébrée le 22 février. Cette journée est organisée par le ministère de la santé, des services sociaux et de l'égalité. Parmi les activités, citons l'émission de billets de loterie et de timbres conçus spécialement pour sensibiliser à la journée et à ses objectifs, l'institutionnalisation de la journée par une résolution du Conseil des ministres, la création d'un logo institutionnel et l'organisation de conférences et de séminaires.

Suède

Depuis 2011, la Suède fête la journée de l'égalité salariale en avril. Récemment, elle a organisé une table ronde réunissant des femmes, dont la PDG d'une grande entreprise, un officier de police et les directrices d'une université et d'un conseil régional, qui ont examiné différents aspects de l'égalité salariale. Le principal organisateur est BPW Suède.

À l'occasion de la journée internationale des femmes 2012, le lobby suédois des femmes a lancé une vaste campagne pour attirer l'attention sur l'actuel écart de rémunération entre hommes et femmes. De nombreux syndicats, partis politiques et organisations des droits des femmes y ont participé. Le message: «Après 15h51, les femmes travaillent gratuitement, chaque jour. Il est temps de les rémunérer pour la journée entière» a fait le tour de la Toile.

Suisse

En Suisse, les entreprises qui démontrent qu'elles appliquent une politique salariale équitable entre les hommes et les femmes peuvent se voir décerner le label «equal-salary». Pour l'obtenir, elles sont soumises à une évaluation salariale afin de vérifier si leurs travailleurs reçoivent une rémunération équitable. Cette évaluation est suivie d'un audit sur place, qui met l'accent sur la gestion de l'entreprise et des ressources humaines. Si ces deux analyses sont probantes, l'entreprise reçoit le label «equal-salary», qu'elle peut notamment utiliser sur son site web et dans ses offres d'emploi. Lancé en 2005, le programme d'égalité salariale est géré en coopération avec l'Observatoire universitaire de l'emploi de Genève.

Royaume-Uni

Au Royaume-Uni, la journée de l'égalité salariale est organisée par la Fawcett Society depuis 2009. Contrairement aux autres pays, le Royaume-Uni célèbre cette journée en automne. La date est fixée en fonction de l'écart salarial enregistré dans le pays cette année-là. Elle correspond au jour à partir duquel les femmes qui occupent un emploi à temps plein travaillent en réalité gratuitement jusqu'à la fin de l'année.

Liens