Chemin de navigation

  • 
    Diminuer la taille du texte
  • 
    Augmenter la taille du texte
Accueil

Rapports sur les revenus en entreprise, Autriche

En Autriche, des mesures ont été mises en Ĺ“uvre en 2011 dans le cadre de la loi sur l'égalité de traitement de manière à combler l'écart de rémunération entre les femmes et les hommes et à garantir la transparence des systèmes de rémunération. Cet objectif est l'une des priorités du plan d'action national de 2008 pour l'égalité entre les femmes et les hommes sur le marché du travail. Ces démarches visent à combler l'écart de rémunération entre les femmes et les hommes en Autriche, qui s'élève actuellement à 25,5% (Eurostat, données provisoires 2010). En savoir plus sur la situation en Autriche  Choisir les traductions du lien précédent .

La loi sur l'égalité de traitement

La loi sur l'égalité de traitement amendée exige que les employeurs dont l'effectif dépasse 1000 salariés rédigent un rapport sur les revenus en 2011, puis tous les deux ans. Cette mesure sera imposée aux entreprises de plus de 500 salariés en 2012, à celles de plus de 250 salariés en 2013 et celles de 150 salariés en 2014.

Le médiateur pour l'égalité a également pour mission de fournir des données sur les revenus et d'aider les entreprises à garantir la transparence de leur données salariales. La Fédération syndicale autrichienne (ÖGB) et la Chambre du travail ont participé activement au développement de ces mesures pour améliorer la transparence des salaires.

Vers la transparence des salaires

Les rapports sur les revenus visent à garantir la transparence des salaires des femmes et des hommes et, de cette manière, à identifier et à combler l'écart de rémunération au sein d'une entreprise. Les rapports sont basés sur les groupes professionnels établis dans les conventions collectives pour chaque entreprise. Etant donné que ces conventions collectives couvrent environ 90% de l'ensemble des salariés, cette approche peut être appliquée à la plupart des entreprises. Toutefois, en l'absence de convention collective, le rapport sur les revenus doit couvrir les niveaux salariaux établis dans la structure salariale de l'entreprise. A défaut de structure salariale, l'employeur est tenu d'établir des groupes professionnels au sein de l'entreprise.

Les rapports doivent contenir des informations sur:

  • les niveaux salariaux des femmes et des hommes dans chaque groupe professionnel;
  • le revenu moyen (la somme de tous les revenus d'un groupe, divisée par le nombre de salariés) ou le revenu médian (la valeur numérique basée sur la valeur la plus faible et la valeur la plus élevée) des femmes et des hommes par groupe professionnel et par niveau salarial;
  • tous les types de revenus - bonus, primes, heures supplémentaires, avantages en nature, etc.;
  • équivalents temps plein des emplois à temps partiel et à année partielle.

Le rapport doit être transmis au comité d'entreprise. Les entreprises dépourvues de comité d'entreprise doivent mettre le rapport à la disposition de tous les salariés.

Soutien aux entreprises et aux comités d'entreprise

Dans le souci de sensibiliser les entreprises et de les doter des capacités nécessaires pour rédiger des rapports sur les revenus, le Ministère des femmes leur apporte son soutien, en partenariat avec les partenaires sociaux et le médiateur pour l'égalité. Les ressources disponibles incluent un manuel qui indique comment rédiger le rapport sur les revenus et le calcul des données, un dépliantpdf et des instructions pour les comités d'entreprisepdf, ainsi que des séminaires d'information à l'intention des salariés.

Un calculateur de salaire en ligne

Un calculateur de salaire a été conçu pour aider les employeurs à rédiger des rapports sur les revenus. Il leur permet de calculer le niveau salarial approprié en fonction des qualifications, de l'emploi et d'autres facteurs. Il peut également être utilisé par les salariés afin qu'ils sachent quels sont les niveaux salariaux corrects à leurs postes actuels ou en prévision d'un entretien d'embauche. Le calculateur tient compte de l'éducation, de l'expérience professionnelle et du type de travail effectué. Sur la base de ces données il est possible d'identifier les différences entre les salaires des femmes et des hommes pour un travail égal ou de valeur égale.

Avantages pour les salariés et la société

Les deux outils possèdent le potentiel suffisant pour garantir une meilleure transparence des systèmes de rémunération. Ils visent à attirer l'attention des employeurs et des salariés sur les causes de l'écart de rémunération entre les femmes et les hommes et les solutions pour y remédier. Toutefois, il n'existe aucune sanction pour contraindre les entreprises à régler les inégalités salariales identifiées dans les rapports salariaux. En dépit de cette situation, environ deux tiers des entreprises avaient rédigé des rapports dans les délais impartis à la fin de l'année 2011.

Pour obtenir davantage d'informations à ce sujet, veuillez consulter le séminaire 2011 sur l'échange des bonnes pratiques Choisir les traductions du lien précédent  en matière de réduction de l'écart de rémunération entre les femmes et les hommes.


Vous trouverez ici tous les documents relatifs à l'écart de rémunération entre les femmes et les hommes Choisir les traductions du lien précédent .