Chemin de navigation

Opinions

photo de Muriel Anton

«Les femmes en République tchèque constituent un des viviers de talents le moins utilisé par l’économie tchèque. Il y a, bien sûr, toute une série de raisons à cela, mais à mon avis, c’est vraiment dommage, car quand les entreprises aident les femmes à concilier leur carrière avec leur vie familiale, j’ai fait l’expérience qu’elles sont des salariées incroyablement efficaces et loyales.»

Muriel Anton, PDG de Vodafone en République tchèque

photo de Henryka Bochniarz

« Les femmes aspirent à des postes à responsabilité dans les entreprises, cependant les portes de leur avancement professionnel continuent à rester fermées. Cela est une erreur économique. Dans ma position à la tête de la première association patronale en Pologne, je constate que les entreprises gérées par des équipes mixtes se développent mieux. La diversité des genres, des idées et des avis se traduit dans une gestion durable de l’entreprise et de meilleurs bénéfices. »

Henryka Bochniarz, présidente, Confédération polonaise des employeurs privés - Lewiatan (Pologne)

photo of Sofia Falk

«Nous ne nous trouvons plus dans une phase d’analyse pour découvrir ce qui permet aux femmes de parvenir à des postes à responsabilité. Le temps est maintenant à l’action. Étant donné que nous connaissons désormais exactement les mesures qui fonctionnent vraiment et apportent un véritable changement, il faut maintenant aider les entreprises à transposer la théorie dans les chiffres : faire accéder plus de femmes à des postes où elles assument une responsabilité opérationnelle et décisionnelle et changer ainsi les résultats des entreprises.»

Sofia Falk, Directrice de l’exploitation (CEO) et fondatrice de Wiminvest et co-fondatrice de Battle Of The Numbers (Suède)

photo de Ingrid Hofmann

« L’égalité des chances au travail pour les femmes et les hommes ne constitue pas uniquement une question cruciale de politique sociale, mais aussi un objectif essentiel de politique économique. Face au changement démographique et au besoin croissant en main-d’œuvre qualifiée, nos entreprises dépendront davantage d’une utilisation du vivier des talents féminins. Nous devons continuer d’améliorer les perspectives d’emploi des femmes et les aider à mieux identifier leur potentiel ainsi qu’à l’exploiter avec succès. L’initiative « Equality Pays Off » fournit une contribution importante à ces efforts. »

Ingrid Hofmann, directrice exécutive de la société I. K. Hofmann GmbH (Allemagne)

photo de Dr Venetia Koussia

« Les femmes ont besoin de plus d’attitudes de soutien et d’habilitation et de moins de sentiments de culpabilité. Si les entreprises souhaitent devenir un employeur de choix pour les deux sexes, elles devront promouvoir de façon conséquente une culture adéquate et proposer des horaires de travail adaptés pour que le dilemme de devoir choisir entre « le travail ou la famille » s’amoindrisse au maximum. »

Dr Venetia Koussia, présidente et gérante de Manpower Group (Grèce)

photo de Isabella Lenarduzzi

« L’énergie et le talent des femmes sont les plus grandes sources d’énergie renouvelable inexploitées au monde ! »

Isabella Lenarduzzi, créatrice et directrice
générale de JUMP « Jump – Empowering Women, Advancing the Economy » (Belgique)

photo de Martina Moskova

« Dans l’industrie informatique slovaque, il est extrêmement rare que des postes de direction soient occupés par des femmes. Bien qu’il ne soit pas aisé de prendre pied dans ce secteur et d’endosser un rôle typiquement masculin, des femmes téméraires et possédant une grande force de caractère peuvent certainement y réussir. Pour être acceptées, elles doivent être sûres d’elles sans être arrogantes, montrer du respect envers leurs collègues et avoir confiance en leurs facultés et compétences. Il est essentiel d’encourager activement l’échange de connaissances et d’expériences.

Les équipes mixtes de direction dans l’industrie informatique sont très efficaces, et l’entreprise tout entière en retire un grand profit. Je suis persuadée que nous verrons croître la part des femmes dans ce champ d’activité à l’avenir. »

Martina Moskova, directrice et membre du conseil d'administration, Asseco Solutions, a.s. Slovakia (Slovakia)

photo de Dr Beáta Nagy

« Si nous prenons au sérieux la méritocratie, nous ne pouvons pas négliger le talent des femmes. Toutefois, les jeunes femmes ont besoin d’être encouragées et soutenues pour être prêtes à accéder aux échelons les plus élevés du management. Ce n’est pas un enjeu uniquement féminin. La société entière bénéficie d’un meilleur équilibre. »

Dr Beáta Nagy, professeur agrégé à l’Institut de sociologie et de politique sociale de l’université Corvinus de Budapest (Hongrie)

photo de Bernhard Pleschko

« Le bien-être de notre société repose essentiellement sur les épaules des femmes. Cette prise de responsabilité ne se traduit pas toujours de manière adéquate dans la reconnaissance personnelle, une rémunération équitable et une égalité de chances en matière d’éducation et de développement personnel. Rééquilibrer activement cette discordance dans ma sphère d’influence a toujours été un de mes objectifs personnels. Il sera crucial pour notre société entière – pour les hommes et les femmes de la même manière- de minimiser ces inégalités car des personnes bien formées et engagées constitueront la clé du développement futur en Europe. »

Bernhard Pleschko, vice-président de la direction et responsable du Supply Chain Mangement (gestion de la chaîne d’approvisionnement) - Biens de consommation, Swarovski SA (Liechtenstein)

photo of Pille Ruul

"Les sociétés en essor saisissent toutes les occasions pour découvrir les potentiels latents sur le marché du travail. En Estonie, presque autant d’hommes que femmes sont présents sur le marché du travail, 69% des diplômés universitaires étant des femmes. Malgré tout, une femme gagne en moyenne 27,7% moins qu’un homme. Je pense qu’une meilleure utilisation des talents féminins et une meilleure parité aux postes décisionnaires constituent un grand potentiel inexploité jusqu’ici dans notre pays. Saisissez l’occasion – égalité est synonyme d’affaires."

Pille Ruul, présidente de la fédération estonienne de Business and Professional Women Estonia (Estonie)

photo of Margrét Sanders

"Il est important que les entreprises considèrent l’ensemble de la main d’œuvre comme des talents et qu’elles ne se concentrent pas trop sur la question des sexes. Si toutefois, un des sexes domine dans les positions d’encadrement et qu’il est évident que l’égalité n’est pas assurée, il faut se pencher sur les processus. Si nous regardons les femmes toujours comme groupe minoritaire, nous maintiendrons cette perception."

Margrét Sanders, Directrice de l’exploitation (COO), Deloitte (Islande)

photo de Olivija Shterjova

« Equality Pays Off défie les stéréotypes traditionnels et culturels ainsi que les idées reçues sur le rôle des femmes en Macédoine. Le projet promeut l’idée d’accepter les femmes comme actrices du processus décisionnel à tous les niveaux de la vie économique, politique et sociale. Pour moi ce n’est pas seulement une initiative ; son approche devrait représenter un nouveau mode d’organiser les activités au sein de la société macédonienne. »

Olivija Shterjova, directrice, Chambre des métiers de la République de Macédoine (Ancienne République yougoslave de Macédoine)

photo of Despina Theodosiou

"Aucun talent – qu’il soit masculin ou féminin – ne devrait rester inexploité. De nombreuses études montrent que les entreprises qui promeuvent l’égalité entre les sexes attirent les meilleurs talents et affichent une meilleure performance organisationnelle. Car finalement, ce qui compte ce n’est pas le sexe de la personne qui réalise un travail, mais si cette personne le fait bien et si elle apporte de la plus-value à l’entreprise. Nous devrions avoir la possibilité de vivre dans une société où nous avons tous les mêmes chances en termes d’emploi et de rémunérations, d’éducation mais aussi de responsabilités. En tant qu’Européens nous pouvons nous positionner clairement en la matière et donner l’exemple."

Despina Panayiotou Theodosiou, Directrice financière et de l’exploitation (CFO et COO), Tototheo Group (Chypre)

photo d'Aiva Viksna

« Mon exemple de vie montre que l'égalité est réalisable. J'étais professeur de chimie, mais quand la Lettonie à gagné son indépendance en 1990, j'ai changé radicalement ma vie ainsi que ma carrière et je suis devenue entrepreneuse. Au début des années 1990, les femmes d'affaires étaient rares en Lettonie et n'étaient pas perçues comme des partenaires égaux. J'ai dû travailler dur et accroître mes connaissances à travers divers ateliers, séminaires et cours. En améliorant mes compétences et mon expertise professionnelle, j'ai fait figure d'exemple de réussite et de succès prouvant la pleine capacité des femmes d'affaires. »

Aiva Viksna, Directrice exécutive de la maison d'édition Service d'Information Appliqué, Ltd, fondatrice et présidente du conseil de Līdere et vice-présidente de la Confédération des employeurs de la Lettonie (LDDK) (Lettonie)

photo of Dianah Worman

« Un nombre croissant de travaux de recherche démontre comment les femmes fournissent une vrai plus-value aux performances des entreprises. De plus en plus, les filles surpassent en résultat les garçons quand il s’agit d’acquérir des qualifications universitaires, mais cette richesse n’est pas encore suffisamment exploitée à travers tous les secteurs économiques dans l’univers du travail. Nous devons améliorer cet état de fait pour le bien de la société, des organisations et des femmes elles-mêmes. Il y a de plus en plus de débats sur la nécessité de s’attaquer à ce dilemme, mais le temps est venu maintenant de passer des paroles aux actes.

Si des écarts de rémunérations entre les hommes et les femmes existe dans une entreprise, il est probable que les politiques et pratiques de travail de cette dernière souffrent d’un biais lié au sexe qui entrave l’inclusion équitable des femmes. Alors l’employeur aura intérêt à identifier ce biais et à y remédier. En effet, les employeurs jouent un rôle pivot capable d’induire le changement, et l’initiative EQUALITY PAYS OFF peut les aider à réussir."

Dianah Worman, Conseillère Diversité auprès du Chartered Institute of Personnel and Development (Royaume-Uni)

D’autres citations seront rajoutées au fil du temps.

 

Bulletin d’information sur Equality Pays Off  (L’égalité paie)

illustration d'un bulletin Equality Pays OffTenez-vous au courant des thèmes liés à l’initiative Equality Pays Off. Lisez le bulletin d’information et abonnez-vous.

État des lieux

Dressez un état des lieux en matière d’égalité entre les hommes et les femmes dans votre entreprise grâce au Quick check Equality Pays Offxls(180 kB) Choisir les traductions du lien précédent  .