Chemin de navigation

Home

Approche générale

Pour réussir à surmonter les pénuries de main-d’œuvre actuelles et à venir, les entreprises doivent intégrer l’égalité des sexes à leur culture.

Le programme Equality Pays Off (L’égalité paie) apporte des réponses sur la manière d’ancrer l’égalité
homme-femme dans le monde de l'entreprise. Il propose une approche globale et unique qui souligne l’importance d’ancrer le concept de l’égalité des sexes dans toute l’entreprise, de la stratégie d’entreprise au département des ressources humaines (RH). L’approche fournit des recommandations pratiques pour des actions à prendre par les départements actifs sur le plan stratégique ou opérationnel. Pour y parvenir durablement, tous les acteurs de l’entreprise doivent collaborer et faire de l’idée de l’égalité des chances entre les hommes et les femmes un principe allant de soi.

En savoir plus sur l'approche globale en cliquant sur un élément de la carte.essionnelle et vie privée.

Ce graphique illustre les différents niveaux au sein d’une entreprise par lesquels l’égalité des sexes peut être implantée afin de devenir un principe inhérent à l’organisation. Au sommet, la stratégie d’entreprise constitue le premier niveau. Elle conditionne le deuxième niveau : la gestion de l’entreprise, qui joue un rôle de moteur et de modèle à suivre. Sous ce niveau, les unités fonctionnelles et les RH (troisième niveau) sont identifiées comme les acteurs qui agissent pour plus d’égalité au quotidien. Ces acteurs œuvrent dans six domaines d’action. L’organisation du travail (quatrième niveau) et les activités de suivi (cinquième niveau) sont placées côte à côte avec les unités fonctionnelles et les RH. Ces deux niveaux instaurent des conditions de travail appropriées et assurent le suivi de la réalisation des objectifs." usemap="#approach" height="331" width="470" src="/internet/ec.europa.eu/justice/gender-equality/media/photos/image001.jpg" title="Ce graphique illustre les différents niveaux au sein d’une entreprise par lesquels l’égalité des sexes peut être implantée afin de devenir un principe inhérent à l’organisation. Au sommet, la stratégie d’entreprise constitue le premier niveau. Elle conditionne le deuxième niveau : la gestion de l’entreprise, qui joue un rôle de moteur et de modèle à suivre. Sous ce niveau, les unités fonctionnelles et les RH (troisième niveau) sont identifiées comme les acteurs qui agissent pour plus d’égalité au quotidien. Ces acteurs œuvrent dans six domaines d’action. L’organisation du travail (quatrième niveau) et les activités de suivi (cinquième niveau) sont placées côte à côte avec les unités fonctionnelles et les RH. Ces deux niveaux instaurent des conditions de travail appropriées et assurent le suivi de la réalisation des objectifs. La stratégie d’entreprise La participation de la direction Les unités fonctionnelles et les RH Organisation du travail Suivi 1. Promouvoir l’ensemble des domaines éducatifs chez les diplômés de l’enseignement secondaire 2. Attirer les personnes les plus talentueuses de secteurs ou de professions spécifiques indépendamment de leur sexe 3. Renforcer l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée 4. Valoriser l’évolution de carrière des femmes 5. Faire le point sur le système de rémunération 6. Développer la communication autour des activités de l’entreprise pour attirer plus efficacement les talents potentiels














 

L’égalité entre les genres peut être mise en œuvre avec succès si les entreprises suivent une approche globale intégrant toute une série d’aspects.