Chemin de navigation

Accueil

L’UE et les Roms RSS

Enfants roms © Union européenne/Journalistes

Les institutions européennes et tous les pays de l'UE sont conjointement responsables de l'amélioration des conditions de vie des citoyens roms de l'UE.

Les Roms constituent la plus grande minorité ethnique d'Europe. Sur une population totale estimée entre 10 à 12 millions de personnes en Europe, environ six millions vivent au sein de l'UE et la plupart d’entre eux sont des citoyens européens. Dans l'Union européenne, bon nombre de Roms sont victimes de préjugés et d'exclusion sociale, même si les pays de l'UE ont interdit la discrimination.

Qui sont les Roms?

Rom est le terme couramment utilisé dans les documents et les débats politiques de l'UE, même s'il englobe divers groupes, notamment les Roms, les Tsiganes, les gens du voyage, les Manouches, les Ashkali, les Sintés et les Beás.

Une responsabilité commune

L'UE insiste depuis longtemps sur la nécessité d'une meilleure intégration des Roms (voir la communication de 2010 sur l'intégration sociale et économique des Roms en Europe), mais des efforts restent à faire. Les institutions européennes et tous les pays de l'UE ont la responsabilité commune de faire évoluer la situation.

En 2011, la Commission européenne a adopté une communication visant à promouvoir l'élaboration de stratégies nationales d'intégration des Roms, qui détaille les politiques et les mesures concrètes qu'il convient de prendre (Communication relative au cadre de l'UE pour les stratégies nationales d'intégration des Roms pour la période allant jusqu'à 2020).

Chaque pays a élaboré sa stratégie en faveur des Roms ou un ensemble de mesures intégrées qui ont fait l'objet d'une évaluation par la Commission européenne dans une communication adoptée en 2012 (Stratégies nationales d'intégration des Roms: un premier pas dans la mise en œuvre du Cadre de l'UE).

Le rapport d'évaluation de 2013 (Avancées réalisées dans la mise en œuvre des stratégies nationales d'intégration des Roms) portait spécifiquement sur les conditions structurelles préalables nécessaires dans chaque pays. Ces rapports annuels (jusqu'en 2020) reprennent les informations fournies par chaque pays, les ONG, les organisations internationales et l'Agence des droits fondamentaux de l'UE (FRA). Le rapport de 2014pdf(597 kB) Choisir les traductions du lien précédent  se penche sur les progrès accomplis en général dans tous les domaines clés.

Dans le cadre du dialogue Europe 2020 Choisir les traductions du lien précédent , la Commission européenne souligne qu'il convient de déployer des efforts supplémentaires en faveur de l'inclusion des Roms.

Vous trouverez ici tous les documents relatifs aux Roms Choisir les traductions du lien précédent .