Chemin de navigation

Autres outils

Vivre et travailler dans le marché unique

La libre circulation des personnes est un principe qui existe depuis la création de la Communauté européenne. Ce principe a été introduit au départ pour ouvrir les marchés du travail européens aux travailleurs migrants et à leurs familles. Au fil des ans, ce droit s’est étendu jusqu’à recouvrir toutes les catégories de citoyens. Aujourd’hui, avec la suppression des contrôles à la plupart des nos frontières intérieures, nous pouvons circuler en Europe aussi librement qu’à l’intérieur d’un État membre. Si c’est notre choix, nous pouvons décider de nous installer dans un autre pays de l’Union pour y étudier, travailler ou profiter de notre retraite. Ces libertés incarnent les avantages concrets qu’offre la citoyenneté européenne.

Si le droit à la mobilité transfrontalière est donc une réalité, il faut désormais supprimer les incertitudes susceptibles d’entraver l’exercice effectif de cette liberté. Il s’agit, d’une part, de faire en sorte qu’il soit possible d’exercer ce droit dans des conditions de sécurité et de justice accessibles à tous, pour empêcher que l’espace européen sans frontières ne puisse profiter à une criminalité sans frontières. D’autre part, il faut s’attaquer aux derniers obstacles, tant juridiques que pratiques, qui dissuadent les personnes de profiter de la liberté de circuler et de s’établir dans un autre État membre. La politique européenne en matière de reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles est un exemple des activités entreprises par la Commission dans cette direction.

La plupart des politiques européennes concernant la libre circulation des personnes relèvent du domaine de la justice et des affaires intérieures. Les politiques spécifiques liées à la libre circulation des travailleurs concernent le domaine de l’emploi et des affaires sociales. Notre site vous propose des informations détaillées sur la re­con­nais­sance des qualifications professionnelles et sur la liberté d’établissement. Pour ce qui est des autres politiques, veuillez consulter les sites Justice et Emploi, affaires sociales et inclusion.

Pour toute information d’ordre pratique sur vos droits de circulation et de séjour dans un autre État membre, nous vous invitons également à parcourir le site L’Europe est à vous.