Ce site a été archivé le 25/02/2014)
25/02/2014

Services de paiement, Fraude et contrefaçon, Card Stop Europe

Twitter
RSS

Card Stop Europe


Présentation

Le but de cette action est d’analyser la faisabilité d’un numéro de téléphone unique dans l’UE pour la notification des cartes de paiement perdues ou volées.

Le plan d’action pour la prévention de la fraude a invité toutes les parties à examiner en permanence leurs pratiques et leurs procédures dans le but de stopper ou de modifier celles qui pourraient offrir des possibilités de comportement frauduleux. Un objectif important est l’amélioration des procédures de notification pour les cartes de paiement perdues ou volées.

Il existe à présent de nombreux "numéros d’opposition" pour signaler les cartes perdues ou volées. Parfois, différents numéros co-existent dans le même pays. Cette situation n’améliore pas l’efficacité du processus de notification et augmente la probabilité d’une mauvaise utilisation.

Se souvenir du numéro à appeler pour signaler une perte ou un vol de carte peut être difficile si la personne possède différentes cartes, et encore plus difficile lors d’un voyage à l’étranger ou en situation de détresse (par exemple après une agression violente).

La notification de la perte ou du vol d’une carte est très importante pour les consommateurs qui, normalement, cessent d’être responsables pour les pertes encourues par la banque après la notification. Une notification rapide est également importante pour les banques, qui peuvent prendre des actions pour arrêter leurs pertes. Des mécanismes de notification rapide devraient donc être disponibles.

Les citoyens européens pourraient bénéficier d’un numéro de téléphone unique « Card Stop » au niveau communautaire. Ce numéro serait facile à retenir (un numéro court ou à valeur mnémonique) et ne replacerait pas les systèmes existants. Les appels faits à ce numéro devraient être acheminés vers les systèmes d’opposition existants.

La Commission est en train d’analyser la faisabilité d’un numéro unique avec l’aide d’un groupe informel de fournisseurs de services nationaux et internationaux, et d’opérateurs de télécommunication (Card Stop Europe Group). Les travaux de ce groupe sont encore en cours.

Consultation du public

L’étude en ligne d’IPM est destinée à recueillir les avis des citoyens européens sur les services existants de blocage de cartes, et sur l’opportunité d’introduire un nouveau système européen.

Consultation clôturée (30.4.2004)

Documents de référence

12.2003 Etude Eurobaromètre sur Card Stop Europe

Une étude basée sur des interviews de citoyens européens (Eurobaromètre) sur l’efficacité d’un nouveau numéro de téléphone pour signaler les pertes et les vols de cartes a été conduite dans tous les pays européens en décembre 2003.

PDF - 353 KBFrançais

Dernière mise à jour: 06.02.2012