Navigation path

News :: Marquage des thons dans l'Océan Indien

Symposium sur le programme de marquage des thons financé par l’Union européenne : une importante contribution à la durabilité de la pêche aux thons dans la région de l’Océan Indien

(05/11/2012) Avec le principal soutien financier de l’Union européenne, les scientifiques du monde entier spécialistes des thons tropicaux ont été accueillis par le Gouvernement de Maurice. Le programme de marquage des thons financé par le Fonds Européen de Développement et mis en œuvre par la Commission de l’Océan Indien sous la supervision de la Commission des Thons de l’Océan Indien (CTOI) est un succès mondial.

Les résultats de l’exploitation des données fiables que les scientifiques ont partagés au cours de ce symposium de 4 jours en témoignent. Ils marquent une étape importante dans la prise en compte de l’avis scientifique au sein de la CTOI.

Les trois principales espèces de thons tropicaux : le thon albacore (Yellowfin), le thon obèse (Bigeye) et le listao (Skipjack) relèvent chacune du même stock puisque des thons capturés et marqués à l’Ouest de l’Océan Indien ont été retrouvés par exemple à plusieurs milliers de kilomètres au Nord est de l’Océan Indien.

Le rythme de croissance de chaque espèce a pu être estimé dans les conditions environnementales de l’Océan Indien, les connaissances ont été enrichies sur leur comportement, leurs mouvements de dispersion et d’agrégation selon les saisons. Ces connaissances viennent consolider les modèles de prévisions et d’évaluation qui sont plutôt rassurants puisque aucun de ces stocks n’apparaît actuellement surexploité.

Les scientifiques soulignent cependant que la durabilité des pêches ne sera pas garantie sans la participation de toutes les pêcheries artisanales comme industrielles et la coopération entre les nations dans un cadre multilatéral et bilatéral.