L'action de l'UE

Les mesures envisagées par la Commission pour s'attaquer aux inégalités en matière de santé sont définies dans la communication intitulée «Solidarité en matière de santé: réduction des inégalités de santé dans l'Union européenne Choisir les traductions du lien précédent English (en) », publiée le 20 octobre 2009.

Dans le domaine de la santé, de grandes différences subsistent entre les pays de l'UE. Ainsi:

  • il existe un écart de 1 à 5 en ce qui concerne la mortalité des enfants de moins d'un an;
  • l'écart atteint huit ans (pour les femmes) et 14 ans (pour les hommes) en ce qui concerne l'espérance de vie à la naissance.

Dans tous les pays, le taux de maladie et l'âge moyen de décès dépendent fortement de facteurs tels que l'emploi, le revenu, le niveau d'éducation et l'origine ethnique.

L'UE s'efforce de réduire ces inégalités en matière de santé, soit directement (par la mise en œuvre de politiques), soit indirectement (par l'intermédiaire des autorités nationales et des parties concernées).

Politiques de l'UE

L'UE s'appuie sur les politiques et instruments suivants pour réduire les inégalités en matière de santé:

Coopération avec les pays de l'UE

  • Un groupe d'experts Choisir les traductions du lien précédent English (en) , réunissant des spécialistes d'états membres et non-membres de l'UE et des représentants de l'OMS, de l'OCDE et du Conseil de l'Europe, partage des informations et des bonnes pratiques sur les inégalités en matière de santé et contribue à l'élaboration de politiques.
  • Les pays de l'UE ont défini des objectifs communs visant notamment à réduire les inégalités en matière de santé et d'accès aux soins (voir la méthode ouverte de coordination).