Programme Santé

L'action de l'UE

L'UE est tenue, par son traité fondateur, de garantir la protection de la santé humaine dans toutes ses politiques, et de coopérer avec les États membres pour améliorer la santé publique, prévenir les maladies et éliminer les sources de danger pour la santé physique et mentale.

La stratégie de l'UE «Ensemble pour la santé» soutient la stratégie globale Europe 2020. Europe 2020 vise à rendre l'économie de l'UE intelligente, durable et inclusive en favorisant la croissance pour tous. Une des conditions indispensables pour atteindre cet objectif est d'avoir une population en bonne santé.

Troisième programme Santé (2014-2020)

Le programme poursuit quatre grands objectifs:

  1. agir en faveur de la santé, prévenir les maladies et œuvrer à la création de conditions favorables à des modes de vie sains, en tenant compte du principe de l'intégration des questions de santé dans toutes les politiques;
  2. protéger les citoyens de l'Union des menaces transfrontières graves pour la santé;
  3. contribuer à des systèmes de santé innovants, efficaces et viables;
  4. faciliter l’accès des citoyens de l’Union à des soins de santé plus sûrs et de meilleure qualité.

Le troisième programme Santé de l'UE est le principal instrument utilisé par la Commission pour mettre en œuvre la stratégie de l'UE en matière de santé. Il est mis en œuvre à l'aide de plans de travail annuels, qui définissent les domaines prioritaires et les critères de financement des actions. Le programme est doté d'une enveloppe globale de 449,4 millions d'euros.

Le programme Santé est géré par la Commission avec l'aide de l'Agence exécutive pour les consommateurs, la santé, l'agriculture et l'alimentation (Chafea).

Évaluations

Évaluation à mi-parcours du troisième programme Santé (2014-2020)

Programme Santé de l'UE (2008-2013)

Le programme Santé de l'UE 2008-2013 a financé des projets et des actions poursuivant les mêmes objectifs annuels que la stratégie Europe 2020: investir dans la santé et s'attaquer au problème du vieillissement de la société.

Sur la base de critères de financement définis chaque année dans un plan de travail, des appels à propositions ont été lancés pour des projets, des subventions de fonctionnement, des conférences et des actions conjointes.

Les parties intéressées ont pu déposer leur candidature. Après un examen approfondi des candidatures, la Commission a sélectionné les projets à financer. Les décisions d'attribution ont été publiées sur son site web.

L’Agence Chafea a aidé la Commission à mettre en œuvre le programme.