Sécurité des patients

Infections associées aux soins

Les infections associées aux soins sont les infections qu'un patient peut contracter alors qu'il reçoit des soins de santé ou lors d'un séjour dans un établissement de soin (soins de jour, soins hospitaliers, soins de longue durée). Dans les hôpitaux, ces infections sont qualifiées d'«infections nosocomiales». Elles touchent 4,1 millions de patients chaque année dans l'UE et entraînent une hausse considérable de la mortalité, des coûts et des maladies. Elles sont souvent difficiles à traiter, car les micro-organismes qui en sont responsables résistent aux antibiotiques.

De plus, la mobilité croissante des citoyens au sein des systèmes de santé et entre ceux-ci, ainsi que la possibilité qu'ils ont de bénéficier d’un traitement médical en dehors de leur pays de résidence favorisent la propagation rapide de micro-organismes résistants d’un pays

Actions de l'UE concernant les infections associées aux soins

Les États membres sont invités à adopter ou à renforcer les mesures de prévention, la surveillance, la formation du personnel de santé et l'information des patients, ainsi qu'à soutenir la recherche.

Ce rapport montre qu'outre l’apparition de la résistance antimicrobienne, c’est aussi son extension qui pose problème.