Santé mentale

Politique de l’UE

Outre qu’elle est indispensable au bien-être des individus, la santé mentale est de plus en plus importante pour le développement social et la croissance économique en Europe, qui sont des objectifs clés de l’UE.
 

L’action de l’UE en matière de santé mentale

Le livre vert «Améliorer la santé mentale de la population: vers une stratégie sur la santé mentale pour l’Union européenne», publié par la Commission européenne en 2005, constituait une première étape sur la voie de la mise en œuvre de la «déclaration sur la santé mentale pour l’Europe» de l’Organisation mondiale de la santé.

La conférence de l’UE sur la santé mentale qui a suivi en 2008 a donné lieu au lancement du pacte européen pour la santé mentale et le bien-être, une initiative stratégique visant à promouvoir la santé mentale et la prévention des troubles mentaux. Ce pacte est mis en œuvre au moyen d’une série de conférences consacrées à cinq domaines prioritaires.

La Commission européenne collabore avec les autorités nationales au sein d’un groupe d’experts nationaux pour la santé mentale et le bien-être afin de mettre en œuvre le pacte.

Le cadre d’action européen pour la santé mentale et le bien-être

L’action conjointe pour la santé mentale et le bien-être, lancée en 2013 à la suite du pacte, a débouché sur le cadre d’action européen pour la santé mentale et le bien-être, qui aide les pays de l’UE à examiner leurs politiques en la matière et à partager leur expérience quant à l’amélioration de l’efficacité et de l’efficience des politiques.

La base de données EU-Compass sur la santé mentale et le bien-être, outil de communication sur les priorités de l’action commune, a été établie afin de contribuer à la mise en œuvre de celle-ci. Des ateliers de sensibilisation plurisectoriels sont organisés dans chaque pays de l’UE; ils mettent l’accent sur l’investissement dans le capital mental de l’Europe.

La santé mentale dans toutes les politiques

L’initiative «La santé mentale dans toutes les politiques» vise à promouvoir les questions relatives à la santé mentale et au bien-être dans d’autres domaines d’action que celui de la santé.

Ses objectifs sont les suivants:

  • mettre en lumière l’importance de l’action publique pour les déterminants de la santé mentale;
  • réduire les inégalités en matière de santé mentale;
  • souligner les bienfaits de la promotion de la santé publique dans différents domaines d’action;
  • accroître la responsabilité des décideurs politiques en ce qui concerne les incidences sur la santé mentale.